La soirée de ce vendredi 7 août 2020 sur France 3 s’annonce palpitante, dans le cadre du nouvel épisode de “Plus belle la vie”. Entre Anémone qui revient sous les verrous et Ariane qui vit le cauchemar suite au meurtre de son compagnon. 

La mère de Jeanne est finalement passée aux aveux quant à l’assassinat de Marcus. La police du Mistral a par ailleurs un autre meurtre sur le dos, celui du psychologue Alex Melmont. A ce titre, la pression est à son comble dans le cadre de l’enquête, surtout pour Ariane. Zoom sur ce que vont vivre les héros de “Plus belle la vie” dans l’épisode de ce vendredi 7 Août 2020, sur France 3 dès 20h20

Anémone replonge dans le noir

Estelle et Francesco entament les dernières conclusions de l’affaire sur le décès de l’ostéopathe. L’esthéticienne est ravie que Clémentine soit enfin libérée suite à la décision d’Anémone de se dénoncer auprès de la police. Au commissariat, l’avocate de Vitreuil est en difficulté car elle n’a pas réussi à obtenir la libération de la femme d’affaire. Cette-dernière est conduite aux Beaumettes. Le début du cauchemar pour Vitreuil durant lequel elle va faire la connaissance d’une codétenue pour le moins sympathique. La visite d’Estelle va redonner confiance à Anémone, qui apprend que sa fille venait de se réveiller. 

Ariane est sur le point de commettre une énorme erreur

Thomas Marci, l’un des patients d’Alex, suspecté dans sa mort, a droit aux interrogations de la police. Ce qui le met hors de son état. Gabriel essaie de le calmer en lui expliquant qu’il s’agissait simplement d’une formalité de base. Ariane qui s’est rendue à la morgue, se voit être bloquer par la soeur d’Alex, qui renonce à ce que la lieutenant vienne à l’enterrement de son défunt frère. Ariane, furieuse lui rappela qu’elle était la petite amie d’Alex et que rien ni personne ne lui empêchera de venir aux funérailles de l’homme qu’elle aime. La policière interpelle par la suite un suspect lié dans l’affaire lié à l’assassinat de son compagnon, et le menace avec une arme à la main. Patrick nebout surgit alors pour lui expliquer que le pauvre homme n’avait rien à voir dans le meurtre