Prochainement dans Plus belle la vie, l’étau se resserre autour de Barbara et César. Les deux héros légendaires du Mistral, qui ont des sentiments réciproques, se retrouvent sous l’emprise incontrôlable de Chris et Helena. Voici un avant-goût de ce qui vous attends dans PBLV, dans les épisodes qui vont suivre…

Visiblement dans Plus belle la vie, pour le DRH de GTS, qui a l’habitude de tenir les rênes dans les affaires, le neveu du proviseur Rochat se retrouve impuissant face à la situation dans laquelle, lui et la cheffe cuisinière du Mistral est aujourd’hui confrontée. En effet, Chris et Helena les ont sous leurs griffes. Mais le couple parviendra-t-il à leur échapper ? Ci-après un aperçu de ce que vont vivre prochainement les héros du Mistral. 

César subit à nouveau l’humiliation

Prochainement dans Plus belle la vie, César promet à la cheffe cuisinière de lui fournir les dossiers qu’il a retrouvé dans le coffre fort d’Helena. La fille de Léo Castelli fouille le bureau du jeune homme, et pour elle, il y a de quoi dénoncer l’architecte. Elle met son acolyte en garde que la réputation de son entreprise est plus que jamais remise en cause. Plus tard, le neuveu de Rochat fait à nouveau part de sa déclaration à la cuisinière. La jeune femme lui explique alors les raisons pour lesquelles elle avait rejeté sa déclaration. César réalise que leurs sentiments sont réciproques. 

Néanmoins, une histoire d’amour entre les deux tourtereaux aura du mal à se former, étant donné que Barbara est occupée pour l’instant à sauver la carrière professionnelle de son père. D’autre part, Helena et son mari sont prêts à tout pour mener la vie dure à leurs poulains. Helena demande alors au directeur de GTS de venir la rejoindre dans la piscine. Entre temps, Chris veut rencontrer la fille de Caroline en tête-à-tête pour un moment intime avec lui, mais cette-dernière ne semble pas très enthousiaste

Audience en repli 

La semaine dernière, les cinq inédits de Plus belle la vie, ont en moyenne été suivis par 2.54 millions de fidèles téléspectateurs sur France 3. Ce qui représente 11,5% des cibles âgées de plus de quatre ans. Soit des résultats en baisse en comparaison à la performance enregistrée par le Mistral, la semaine précédente.