La pression redouble d’intensité dans « Plus belle la vie » en cette fin de semaine. Dans l’épisode qui sera proposé dans la soirée du vendredi 11 septembre 2020 sur France 3, les téléspectateurs auront les yeux rivés sur Kevin qui retient son souffle pour sa maman. Baptiste de son côté est de plus en plus angoissé. 

Prochainement dans « Plus belle la vie« , l’étau se resserre autour de Kevin. Le fils de Laetitia Belesta craint que sa mère ne soit l’auteur du crime orchestré contre Alex Melmont. Mais plus tard, les résultats d’ADN ont parlés, et prouvent que la femme de ménage est innocente. Emma tente de rassurer Baptiste du mieux qu’elle peut. Voici un aperçu de ce qui vous attends ce soir à partir de 20h20 sur France 3 dans PBLV

Stan passe aux aveux

Alors que le soleil vient à peine de se lever, une énorme prise de bec éclate entre Laetitia et son fils. Ce-dernier met la pression sur la femme de ménage pour savoir ce qu’elle dissimule. La jeune femme lui fait savoir qu’elle ne veut plus discuter du sujet Melmont et le demi-frère de Tom, rejeté, reste encore dans l’incertitude quant à l’innocence de sa mère. Par ailleurs, Eric s’allie avec Xavier et l’ex compagnon d’Ariane pour trouver de nouveaux indices, dans le cadre de l’affaire liée au meurtre du psychologue. 

La lieutenant de son côté projette de réparer les pots cassés de son défunt compagnon. Elle se rend par la suite chez Sabrina et lui lègue un chèque de 10 000 Euros pour l’ancien patient du psy. Ce-dernier entame ensuite une discussion avec sa compagne et raconte la vision qu’il a eu dans laquelle il était en train d’assassiner le frère d’Isabelle. 

Le Mistral accueille une nouvelle famille 

Noé Ruiz fait la connaissance de Lola et Kylian, les enfants de Sophie et invite les deux ados à venir chez lui en attendant que leur mère revienne. Si entre les deux garçons, une complicité s’est vite développée, la soeur de Kylian quant à elle demeure plus réservée. Par ailleurs, Baptiste a du mal à cerner la situation et redouble d’inquiétude sur le fait que des inconnus soient hébergés chez ses parents, sans l’accord préalable de ces-derniers. Emma tente alors d’apaiser les tensions.