Les deux célèbres antiquaires d’Affaire conclue, sont actuellement en froid. Une complicité singulière qui a pris fin en raison d’une triste mésentente. Le spécialiste de Napoléon lève le voile sur les dessous de cette dispute avec Caroline Margeridon.  

Alors que la majorité des français profite à l’heure actuelle des vacances d’été pour renouer les liens avec la famille et les amis, après un confinement éprouvant lié au Coronavirus, ce n’est pas le cas pour Pierre-Jean Chalençon, qui lui est plongé au coeur d’un conflit avec Caroline Margeridon. Le propriétaire du Palais Vivien a décidé de mettre les points sur les « i » concernant cette altercation

Une complicité qui est mal en point

Alors que les deux antiquaires partageaient une amitié hors-pair dans le cadre de leur participation à l’émission d’enchères « Affaire conclue« , la relation n’est visiblement plus au beau fixe entre Pierre-Jean Chalençon et Caroline Margeridon. En effet, alors qu’ils donnaient vie ensemble à l’émission de France 2, présentée par Sophie Davant, les téléspectateurs avaient eu le plaisir de découvrir la grande complicité qui liait les deux acheteurs. Ces derniers passaient même des moments amicaux ensemble en dehors de leur passage sur scène à la télévision. Malheureusement, les tensions sont palpables entre les deux compères depuis quelques temps. Comme en témoigne le collectionneur de 50 ans, au cours de son entrevue, cela fait plusieurs jours que son ancien acolyte ne lui donne plus de ses nouvelles. Selon Pierre-Jean Chalençon, depuis qu’il a décidé de tirer sa révérence dans l’émission télévisée, beaucoup de gens parmi son entourage avaient décidé de le laisser tomber, dont la décoratrice de 53 ans, Caroline Margeridon.

Pierre-Jean Chalençon éclaircit certains détails 

Face à ces déclarations, Caroline Margeridon n’a pas attendu longtemps pour riposter. En effet, la gérante de la société Alerte Sécurité Privée, avait confié que son ex fidèle ami s’était amusé à la ridiculiser auprès de ses autres amis, tout en harcelant son petit-ami de messages incessants au quotidien, en voulant s’incruster dans leur vie personnelle. Face à toutes ces révélations choquantes rendues publiques, le principal accusé a décidé de répliquer. Le frère d’Isabelle Chalençon a tenu à affirmer au public qu’il ne cherchait en aucun cas des embrouilles avec Caroline Margeridon. Pierre-Jean Chalençon estime de ce fait décevant de la part de la spécialiste du look Régence, d’avoir recours aux réseaux sociaux pour pouvoir s’expliquer avec lui. Ce dernier regrette entre autres le faux jugement que porte la mère d’ Alexandre (22 ans) et Victoire (21 ans), envers sa personne.