Perdre du poids n’est pas toujours facile et évident surtout lorsqu’on adopte un régime inadéquat. Quels régimes faut il impérativement bannir de son mode de vie donc pour pouvoir mincir efficacement? 

Pour atteindre l’objectif de perdre du poids, beaucoup d’entre nous se met à opter pour diverses régimes et méthodes des plus inimaginables, quitte à mettre sa santé en danger. En effet, il existe aujourd’hui des pseudo-régimes minceurs réputés qui sont pourtant néfastes à l’organisme. Zoom sur ces régimes inadéquats qu’il faut absolument écarter de son mode de vie afin de mincir efficacement. 

Épargner le ténia et le régime à base de tabac

D’une part, l’oeuf de ténia, aussi appelé ver solitaire, figure parmi les régimes qu’il faut absolument éviter. En effet, le ver solitaire, une fois au contact de l’organisme agit comme un microbe inoffensif qui va engloutir la majeure partie des calories et des énergies qui permettent à l’organisme de garder son équilibre. Résultats, problèmes de digestion, vomissements et nausées, douleurs au niveau des abdos, manque d’appétit, troubles cutanées… D’autre part, certaines théories stipulent que fumer une clope permet de freiner l’appétit. A ce titre, Lucky Strike est une marque des années 20 qui a utilisé ce prétexte afin de convaincre les clients à travers leurs publicités. En effet la nicotine coupe l’envie de manger mais les menaces qu’elle occasionne sont plus alarmantes (troubles cardiaques, diabète, cancer…). Dans ce même cadre, certains préceptes préconisent de prendre des boissons alcoolisées à la place des nourritures, afin d’approvisionner l’organisme en calories. Au même titre que le tabac, l’alcool bu sans modération est dangereux pour notre état de santé. En effet, boire de l’alcool favorise les carences en vitamines et oligoéléments dont le corps a besoin pour assurer son métabolisme de base, ainsi que les risques de cancers

Des régimes sordides qui ont surgi durant l’ère contemporaine

D’autres spéculations affirment que pour garantir la satiété, il suffit simplement d’ingérer chaque jour cinq boules de cotons préalablement imbibées de jus de citron ou d’orange. Une théorie absurde qui a connu une grosse réputation au cours de l’année 2014. Les recherches scientifiques démontrent toutefois qu’une telle activité entraînait une paralysie mortelle du tractus gastro-intestinal. En outre, vers la fin des années 1820, l’écrivain britannique Lord Bryon, qui souffrait d’obésité à l’époque, avait pour habitude d’incorporer du vinaigre dans tous ses plats et les boissons qu’il prenait en vue de perdre du poids. Un régime qui a engendré nausées et diarrhées. Notons que le poète est décédé par la suite, alors qu’il avait seulement 36 ans. 

Plus récemment, la tendance a changé, spéculant que pour perdre du poids, il faut dormir aussi fréquemment que possible, de manière à éviter de manger. Une pratique qui a été réalisée par le célèbre chanteur américain Elvis Presley. Bien évidemment, on ne peut pas avaler un bon steak lorsqu’on dort tranquillement dans notre lit. Pourtant, à force de dormir toujours et encore, l’organisme risque de développer une accoutumance au sommeil, quitte à ne plus se réveiller. D’autre part, un chirurgien plasticien avait également avancé son principe sur le fait de se faire coudre un patch sur la langue en vue de restreindre l’appétit. Un procédé douloureux qui contraint le patient à se limiter à des nourritures liquides, en raison d’une incapacité à avaler des aliments solides. Et ce, sur une durée maximale d’un mois. Ce type de régime est nuisible à l’organisme, en raison d’un risque élevé d’inflammations et diverses infections pouvant obstruer les voies respiratoires

Eviter absolument de jouer la comédie en mangeant

La théorie qui invite les personnes souhaitant perdre du poids à faire semblant de manger ou de boire, est également inadaptée à l’organisme. Une logique qui sort un peu de l’ordinaire, pouvant calmer la conscience durant le moment présent mais le fait de se priver d’alimentation sur une période prolongée favorise les diverses carences et la dégradation progressive de la santé de l’individu. Enfin, il faut absolument prendre garde de l’approche des couleurs pour perdre du poids. Un chercheur asiatique avait en effet conclu la théorie que le jaune et le rouge seraient des couleurs précurseurs d’appétit, à l’opposé du bleu. Il a ainsi suggéré de porter des lunettes bleues durant les repas pour limiter l’envie de manger. Des théories qui n’ont pas encore aujourd’hui été confirmées par la moindre preuve tangible.