Maître de midi dans « Les 12 Coups de Midi » pendant plus de six mois, Paul a réalisé l’exploit de décrocher le titre du troisième plus grand champion de l’émission. il a confié quelques révélations exclusives concernant la période de dépression qu’il a traversé avant sa participation dans le jeu. 

L’émission de Midi de TF1 présentée par Jean-Luc Reichmann a été marquée par de nombreux champions. Parmi eux figurent Paul qui, en plus d’avoir réussi à collecter des gains colossaux, est parvenu à surmonter son manque de confiance en soi. Le jeune Grenoblois a partagé ce jeudi 27 août 2020 des confidences glaçantes sur des passages douloureux de sa vie, comme l’illustrent ses propos nichés dans les colonnes du magazine Gala. 

Une période dépressive marquée par de violentes crises d’angoisses

Paul a vite réussi à faire ses preuves dans « Les 12 Coups de midi » malgré son jeune âge. Ce qui le classe dans la catégorie des candidats les plus symboliques de l’émission télévisée. Depuis son arrivée sur le plateau de TF1, l’année dernière, l’étudiant en histoire a impressionné le public en enchaînant les victoires. Une intelligence et un niveau de culture générale hors pair qui ont permis au jeune candidat de susciter très vite la curiosité et l’attachement des téléspectateurs. Sa cuisante élimination au porte de la 154 ème participation fut une grosse déception pour le jeune homme, qui avait encore 19 ans à l’époque. Notons que le principal concerné a sorti un livre intitulé « Ma 153ème victoire« , qui sera accessible au niveau des kiosques à partir du 2 Septembre 2020 prochain. C’est alors que Paul a avancé dans le cadre de son interview, qu’il ne pensait pas pouvoir avoir le courage de participer à l’émission, suite à la dépression dont il souffrait, qui lui faisait subir de multiples crises d’angoisses et d’irritation. 

Quels projets pour l’avenir? 

Malgré la maladie dont il souffre, Paul a décidé de relever le défi en affrontant le rythme extrême des tournages et la pression permanente du jeu. Notons que l’autisme du jeune Grenoblois impacte sur sa faculté à communiquer et à échanger avec ses amis et ses proches. Néanmoins, le camarade du mari de Nathalie Lecoultre a réussi à dépasser ses peurs et a repris confiance en lui, grâce à sa participation dans « Les 12 Coups de midi ». Pour ses 21 ans, le jeune homme aimerait entamer un nouveau tournant dans sa vie en vivant seul et en développant son cercle d’amis.