Tout le monde raffole des divers feuilletés (sucrés ou salés) et autres délices proposés dans les pâtisseries et les boulangeries ! Mais comment reconnaître s’ils sont vraiment « fait maison » ? On vous dit tout !

Partout dans l’hexagone, on retrouve souvent la dénomination « fait maison » sur les produits proposés dans les boulangeries et les pâtisseries. Mais méfiez-vous ! Certains d’entre eux sont des produits industriels qui n’ont pas été élaborés par le vendeur en personne. Explications.

Attention aux faux pâtisseries ou boulangeries désignés « faits-maison »

On en retrouve partout derrière les vitrines d’une pâtisserie ou d’une boulangerie. Impossible de ne pas avoir l’eau à la bouche ! D’une manière générale, les produits sont étiquetés de la mention « fait maison ». Si ils sont d’ordinaire véritablement préparés par le pâtissier lui-même, un bon nombre de produits sont encore issues de la machine industrielle.

En effet, certains marchands les achètent à bas prix sur le marché, avant de les revendre dans leurs magasins. Parfois, il n’est pas évident pour le consommateur, de faire la différence entre le vrai et le faux. Selon le président de la confédération nationale de la boulangerie-pâtisserie française, Dominique Anract, les pâtisseries en particulier, ne sont pas soumises à des réglementations précises.

Les conditions d’obtention du label

En revanche, pour le cas des boulangeries, il existe un label spécifique baptisé « Boulanger de France« . La journaliste du groupe France Télévisions, Dorothée Lachaud, explique qu’un cahier de charge bien défini doit être respecté en vue de l’obtenir. Tout d’abord, ceci commence par la manière de pétrir la pâte et de travailler les différents produits (viennoiseries, quiches, pains, pâtisseries, sandwichs).

D’autre part, l’obtention du label passe également par la sélection du type de circuit d’approvisionnement. À ce propos, il est important de surveiller la transmission des compétences lors de la formation des futurs apprentis. Toujours selon la journaliste, des contrôles sont réalisés de manière périodique. Ceci est fait dans le but de s’assurer qu’aucun produit surgelé ne sorte du four des boulangers/pâtissiers.