Hassen Marmouri, l’ancien ministre du tourisme, éjecté du gouvernement Ouyahia avril  2018, quelques mois seulement après sa désignation, aurait  payé le prix de son refus de céder l’hôtel El Riadh au dinar symbolique « à un proche d’Ahmed Ouyahia ».  L’information donnée par le quotidien El Djadid,  citant  des propos de Marmouri, a été reprise par une partie de la presse, et largement relayée sur les réseaux sociaux, obligeant le premier concerné  à sortir de son mutisme.

En effet, l’ancien ministre du tourisme a démenti ce soir cette information, dans une publication sur sa page Facebook. « Je démens formellement avoir accordé un entretien  à ce journal. Il s’agit de propos virtuels », précise le ministre.

 

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici