La Place Maurice Audin lors de la manifestation du 8 mars. Photo prise par Hadjer Guenanfa.

23h 56. «  Tahya Djazair »,  » One, two, Three, viva l’Algérie », scandent les policiers après  la fin de la manifestation à Alger.

23h37.  La DGSN a démenti, dans la soirée, « les rumeurs circulant sur les réseaux sociaux faisant état de la mort d’un policier lors des manifestations » contre le cinquième mandat.

21h11. Bilan de la DGSN: 112 blessés parmi les forces de l’ordre et 195 personnes interpellées.

20h47. Les forces de sécurités se retirent desuelles sous les applaudissements des manifestants.

الشعب يحي رجال الأمن بعد تأمينهم لمظاهرات اليوم

#الشروق_نيوز | آه يا شعب، كم أنت عظيم، في كل محنة تثبت أنك شعب تستحق أن تحيا حراً، واعياً، حضارياً …هكذا يحي الشعب أبناء الشعب، الزغاريد والأهازيج لرجال الأمن … بعد تأمينهم لمسيرة مشهودة اليوم مصدر الفيديو : صفحة الإعلامي خالد درارني

Posted by Echorouk News TV on Friday, 8 March 2019

19.30. Des heurts ont éclaté entre des jeunes et des policiers au niveau de la rue Didouche Mourad et au niveau du boulevard Victor Hugo au centre-ville d’Alger. Le calme est revenu quelques minutes après.

« Le soulagement de voir l’ensemble de la nation se révolter contre un pouvoir agonisant. La rue a voté et le système Bouteflika est fini. Place à une nouvelle République qui sera définie par le peuple et pour le peuple. Une république des libertés. Une république de la dignité », a estimé Smaïn Kouadria, cadre du Parti des travailleurs (PT).

18.35. Deux incendies ont été enregistrés près du Palais du peuple. Le premier au sein de l’école El Hourria,  le deuxième au niveau du musée des arts islamiques.

La manifestation se disperse au centre-ville. La circulation  est rétablie.

18h16.  Plusieurs blessés dont des policiers dans des heurts près du Palais du Peuple.

La circulation reprend sur la rue Didouche Mourad alors que de nombreuses personnes continuent de manifester.

17h41. Une impressionnante marée humaine s’est déversée sur les rues de la ville de Batna.

باتنة تتنفس الحرية#مليونية

Posted by ‎الصفحة الرسمية لمساندة الأخ محمد عبد السلام‎ on Friday, 8 March 2019

 

17h30. Des milliers de personnes continuent à manifester au centre-ville d’Alger. « Klitou el bilad, ya serrakine (vous avez bouffez le pays, vous êtes des voleurs) », « Il n’y a pas de cinquième Bouteflika ! Ramenez la BRI, ramenez Essaika », « Les Algériens ! », scandent les manifestants. D’autres d’adressent aux forces antiémeutes : « enlevez la casquette et venez avec nous ».

15h50. Les manifestants sont sortis à Annaba, Béchar et Tamanrasset.

Les manifestants à Béchar chantent " makash el khamssa ya bouteflika"

Les manifestants à Béchar chantent " makash el khamssa ya bouteflika"

Posted by Algerie360.com on Friday, 8 March 2019

#مباشر انتفاضة شعب عنابة من الساحة الثورية #ضد_العهدة_الخامسة و المنظومة كاملة

Posted by Annaba 99% on Friday, 8 March 2019

تمنغست8مارس2019،#لاللنظام العصابات

Posted by ‎حركة مافرات‎ on Friday, 8 March 2019

15h33. Les manifestants sont bloqués au niveau de la Place Audin.

Fière de mon pays 🇩🇿 fière de mes frères ❤️🕊🌹

Posted by Algérie Aujourd'hui on Friday, 8 March 2019

14h00. Des Algériens résidents en Suisse ont décidé d’organiser un rassemblement à  Genève, devant l’hôpital qui a reçu le président Bouteflika.

L’image contient peut-être : 6 personnes, personnes debout et plein air

L’image contient peut-être : 5 personnes, personnes qui marchent et plein air

14h32. A Tizi Ouzou, ils sont des milliers à  manifester contre  le cinquième mandat.

Posted by ‎أخبار تيزي وزو‎ on Friday, 8 March 2019

14:05.  » Il  n’ y aura pas de cinquième mandat », scandent les  milliers de manifestants à Bouira.

 

البويرة

Posted by ‎الصفحة الرسمية للإعلامي أمير بوخرص Amir DZ‎ on Friday, 8 March 2019

13h39. Les manifestants tentent de forcer le cordon de sécurité de la police au niveau de la Place Audin, pour monter vers le Boulevard Mohamed 5.

La marche commence à Alger. La Place Audin est noir de monde.  la Moudjahida Djamila Bouhired  est parmi les manifestants.

« Bab El Oued Echouhada », scandent les  premiers manifestants à Bab El Oued.

13h30. Plusieurs dizaines de personnes descendent actuellement avec les drapeaux vers la Place Maurice Audin et vers la Grande poste pour manifester. D’autres marchent également de la Place du 1er mai vers la Grande poste. « Il n’y aura pas de cinquième, Bouteflika », scandent des groupes de jeunes sur la rue Didouche Mourad.

13h00. Dans une déclaration à Actu-fil.com, Mohcine Belabbas dénonce la rencontre des partis de l’opposition et des personnalités nationales organisée hier jeudi. Le président du RCD dénonce les « tentatives de récupération du mouvement populaire », « les appels à l’intervention de l’armée » et les « appels à l’application de l’article 102 de la Constitution ». Pour lui, le chef de l’Etat doit démissionner.

12h30. Le candidat Ali Gehdiri est chassé  par la foule sous les huées des manifestants :  » « Dégage! Dégage! ».

Un  important dispositif de sécurité  est déployé au tour du Palais du gouvernement  et du Palais du Peuple

12h00.De nombreuses personnes manifestent actuellement au niveau de la Grande poste.

Alger en ce moment

Posted by Farouk Djouadi on Friday, 8 March 2019

L’image contient peut-être : foule et plein air

 

Dans un message posté hier, une Epic de la wilaya d’Alger a réagi à la vidéo postée par des internautes et montrant des sacs de pierres posés au centre-ville à la veille de la manifestation. (LIRE NOTRE ARTICLE).

11h30. Dans un entretien accordé à Actu-fil.com, le bâtonnier d’Alger assure que son organisation a contacté le parquet au sujet des affaires des manifestants qui pourraient être poursuivis en justice dans le cadre de la contestation pacifique. « Nous avons mis en place une cellule de veille. Nous avons contacté le parquet. Ils nous ont dit qu’ils n’ont pas de présentation pour le moment », a assuré Me Abdelmadjid Sellini (LIRE L’ENTRETIEN).

11h00. Des femmes sont sorties manifester dans la matinée à Tichy, dans la wilaya de Béjaïa.

10h30. Au centre-ville d’Alger, les stations de métro sont d’ores et déjà fermées.

Les habitants de la capitale se préparent aussi à la marche qui devrait commencer juste après la grande prière du vendredi.

 

De nouvelles manifestations sont prévues, ce vendredi 8 mars, dans la capitale et dans d’autres villes à travers le pays contre le cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika. Comme lors des précédentes grandes marches du vendredi, un important dispositif de sécurité a été mis en place notamment au centre-ville d’Alger.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici