« Aujourd’hui, des élèves sont sortis dans la rue ; c’est dangereux ! »  s’alarme, ce dimanche  10 mars la ministre de l’éducation nationale, Nouria Benghebrtit.

Dans une publication sur page Facebook,  la ministre rappelle que « nous avons tous le devoir moral, l’obligation, et la responsabilité de protéger notre école, donc de protéger nos élèves, de protéger nos enfants ».

« L’école, parce que gratuite et obligatoire est  l’école du peuple. Préservons la, ensemble, de tout acte voulu ou non voulu de la surpolitisation et de l’instrumentalisation », poursuit-elle

« Parents, enseignants, élèves et tout l’encadrement, un seul mot d’ordre :l’école de l’Algérie au-dessus de toute considération », a-t-elle conclu.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici