La convocation du corps électoral par le président de la République prouve « que nous sommes dans une démocratie constitutionnelle », a estimé Nouredine Bedoui, ce mercredi 23 janvier, dans un discours prononcé à l’occasion de la réunion de la Haute instance indépendante pour la surveillance des élections à Alger.

LIRE AUSSI : Présidentielle: les nouveaux membres de la Haute instance indépendante de surveillance des élections

« Son excellence le président de la République a convoqué le corps électoral le 18 janvier. À travers cela, il met fin au doute et confirme sa volonté d’encrer les traditions démocratiques au sein de la société, de l’État et de ses institutions », a indiqué le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales.

Le chef de l’État « prouve parfaitement que nous sommes dans une démocratie constitutionnelle dans laquelle l’État et ses institutions sont respectueux de leurs engagements et de leurs rendez-vous démocratiques », selon lui.

#مباشر إنطلاق أشغال الدورة العادية لمجلس الهيئة العليا المستقلة لمراقبة الإنتخابات.

Posted by ‎نور الدين بدوي Noureddine Bedoui‎ on Wednesday, 23 January 2019

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici