La redoutable Maestro de N’oubliez pas les paroles, Valérie, a récemment essuyé une amère défaite qui a conduit à son élimination. Un rêve qui s’effondre pour la jeune femme. 

Eliminée au porte d’une 38ème participation, la redoutable Valérie a été déchue de son trône dans la soirée du samedi 12 Septembre 2020 sur France 2. La 10ème plus grande championne de N’oubliez pas les paroles quitte le programme avec 203 000 Euros en poche et un parcours hors pair admiré par le public. Dans le cadre de son entrevue, la jeune femme s’est confiée sur sa participation à l’émission culte animée par Nagui.

Un très beau parcours dans NPLP

Valérie révèle ainsi qu’au départ, alors qu’elle avait raflé 50 000 Euros la première fois qu’elle a pris possession du micro d’argent, elle était déjà très heureuse. Les passages sur la scène mythique de N’oubliez pas les paroles se sont par la suite enchaînés et elle a très vite atteint la barre des 100 000 Euros. Une grosse prouesse dont elle est également fière et à laquelle elle ne s’attendait pas du tout. Celle qui est devenue très proche avec l’animateur a également confié être une grande rêveuse et que se sentir elle même quand elle était sur scène faisait partie intégrante de ses traits de caractère. 

Confidences de la sosie non officielle de Nolwenn Leroy

En dépit de sa ressemblance frappante avec Nolwenn Leroy, la coiffeuse avait avoué qu’elle n’était pas une grande adepte de la chanteuse mais que ça ne la dérangeait pas pour autant qu’on lui fasse souvent la réflexion sur leur ressemblance. Elle avait expliqué qu’à l’origine elle avait les cheveux blonds mais a opté pour cette nouvelle teinte qu’elle porte aujourd’hui fièrement, car c’est sa couleur favorie. Après avoir été rejetée six fois au cours du casting de l’émission animée par le père de Nina Fam, Valérie avait déjà songé à renoncer et à jeter l’éponge, mais au final elle s’était remise dedans. 

Une défaite cuisante sur Aznavour

L’ex Maestro a également révélé s’être inspirer du candidat Belge Renaud, qui représente son idole dans le jeu, quitte à vouloir détrôner le titre du premier Belge dans l’émission. Elle revient par la suite sur « La Bohème » d’Aznavour, qu’elle croyait être une chanson qui allait la propulser davantage loin dans l’aventure. Un tube qui lui tenait très à coeur, qu’elle a chanté avec tout son amour. 

Malheureusement, la jeune Belge s’était méprise sur le passage de la chanson où l’icône de la chanson française évoquait « du galbe d’une hanche » alors que l’ex championne était partie confiante sur « du galbe d’une ranche ». Une erreur fatale qui lui a valu sa place de Maestro. Quoi qu’il en soit, la jeune femme est toujours qualifiée pour l’épreuve des Maestros et compte prendre sa revanche auprès des plus grands champions qui ont marqué l’émission musicale, orchestrée par Magali Ripoll et compagnie…