Outre le fait de rafraîchir l’environnement et l’enrichir en oxygène, le jardinage représente un excellent moyen de récolter des produits sains et frais depuis chez soi. Nous vous invitons à découvrir nos astuces jardinage pour bénéficier de légumes de meilleure qualité, issus de votre propre potager. 

En matière de jardinage, une plante diffère d’une variété à une autre en raison de leurs besoins nutritifs distincts. C’est pourquoi, pour obtenir un meilleur rendement, il est essentiel de bien connaître les plantes afin de savoir quelles légumes mettre ou ne pas mettre côte à côte. Nous vous proposons ainsi de découvrir à travers cet article les meilleurs astuces d’association des plantes afin de profiter d’un potager plus productif.

Principes fondamentaux du jardinage

Les méthodes de jardinage répondent à un concept théorique fondamental. En effet, chaque type de plante présente ses propres caractéristiques et donc ses propres besoins en nourritures. Par conséquent, lorsque deux plantes renfermant les mêmes besoins nutritionnels sont plantées côte à côte, elles vont rivaliser pour une seule et même ressource. Ce qui est néfaste pour leur développement. Par ailleurs, certains insectes dévastateurs nuisent également à la santé optimale du potager et l’utilisation d’insecticides pourvus de produits chimiques est déconseillé. Par conséquent, il est de loin préférable de détourner l’attention des insectes en cultivant des plantes à côté des légumes et ainsi les tenir à l’écart des cultures précieuses. 

Nos conseils plantations pour un potager productif

Pour bénéficier d’un potager de meilleur rendement, nous vous conseillons ces quelques recommandations, suivant le type de légumes plantés. D’une part, les tomates sont parfaites à côté du chou, de l’oignon, des carottes ainsi que des légumes verts comme le persil, l’épinard ou encore le basilic. Par-contre, elles ne s’accordent pas avec le chou rouge, la betterave, le fenouil et les pois. D’autre part, en ce qui concerne les courgettes, il est vivement conseillé de les planter près des oignons, des petits pois, des échalotes ainsi que des petits pois, et les éloigner autant que possible des concombres. Les carottes quant à elles mûrissent plus vites, lorsqu’elles sont placées à proximité des petits pois, de l’aneth, du poireau, des haricots, de l’endive, de la laitue, la tomate et l’oignon ainsi que la ciboulette. Par ailleurs, les carottes doivent être tenues à l’écart de la menthe et de la betterave. 

En outre, la salade représente un excellent allié des haricots, des petits pois, du concombre, du chou, de l’aneth, du radis et des épinards. En revanche, pour obtenir de belles salades, évitez de les planter près du persil et des tournesols. Enfin, côté fruits, les fraisiers préfèrent se développer près de la laitue, l’échalote, la sauge, l’ail, le persil et le poireau tandis que les choux nuisent à leur croissance.