Révélations fracassantes sur le montant hors-de-prix du contrat qui lie le célèbre animateur français Nagui avec le géant « France télévisions ». 

Médiapart a publié en 2017 la conclusion d’un contrat d’une durée de validité de 3 ans entre Nagui et France Télévisions. Un montant de départ de 100 millions d’Euros était alors convenu entre les deux parties. Une somme exorbitante qui n’est pas sans choquer le service public.

Une source de revenue jugée « excessive »

Le compagnon de Mélanie Page représente une mythe auprès de la chaîne télévisée France 2. En animant quotidiennement les deux jeux populaires de France 2 « N’oubliez pas les paroles » et « Tout le monde veut prendre sa place« , Nagui a conquis le coeur de plusieurs téléspectateurs comme le confirme les derniers chiffres de son audience. Le service public reste toutefois interloqué par le montant du contrat de l’animateur qui le protègerait excessivement sur le plan financier et physique. Le 17 juillet dernier, Médiapart a révélé que le producteur avait « bénéficié au cours des trois dernières années d’un véritable pont d’or de la part du service public, et de clauses si avantageuses ». De quoi attiser la jalousie sachant que trois ans plus tôt, Nagui avait conclu un contrat avec le géant français lui accordant un salaire total de 100 millions d’Euros

Nagui serait sans doute l’un des animateurs les plus bien payés de la télé française

Médiapart affirme:  » Mais même à la tête de France Télévisions, beaucoup ignoraient à quel point la star des antennes est choyée « . Néanmoins, il faut souligner que les 100 millions d’Euros ne représentent pas un salaire mais la valeur de son contrat pour l’intégralité des productions d’Air Productions. Ce que confirme le journal dans ses colonnes : « Ce montant comprend le salaire de Nagui en tant qu’animateur, mais aussi toutes les prestations vendues par sa société de production (les concepts, les équipes de tournage, etc.) ». Nagui lui encaisserait comme salaire annuel une somme variant entre 750 000 et 1 millions d’Euros selon une publication en Février 2020 de « Capital« . Un salaire auquel s’ajoute  « 120 000 à 150 000 euros de salaire annuel chez France Inter ».

Par ailleurs, à part tous ces montants, l’animateur bénéficie de certaines clauses présomptueuses. Ce qui laisse à présager qu’il faudrait une restriction minimum de 12% du public de n’oubliez pas les paroles avant de pouvoir exécuter un « changement de format » qui, toujours selon les publications de Médiapart, permettrait à l’animateur de s’en sortir « même en cas de crash industriel, trois ans d’émissions aux mêmes conditions ».

Une somme qui sème des différends auprès du service public 

Cette extraordinaire somme de 100 millions d’Euros est à l’origine d’un plan d’économie à la nature « draconienne » . En effet, le journal rapporte qu’ « en mai 2019, direction et syndicats ont signé un accord d’entreprise prévoyant le départ volontaire de centaines de personnes (jusqu’à 900) en trois ans » alors que Nagui était entrain de renouveller son contrat. Ce qui risque bien de créer des tensions d’autant plus qu’ à l’opposé du montant du contrat de Cyril Hanouna, celui de Nagui provient du budget public. Quoi qu’il en soit France Télévisions soutient que l’animateur « rapporte plus d’argent qu’il n’en coûte ».