L’actrice Mylène Demongeot se livre sur sa contamination au coronavirus. Mardi dernier, la célébration de la fête nationale française a été particulièrement marqué par la pandémie du Covid-19. Une émission, #14Juillet Ensemble, a été ainsi conçue pour rendre hommage aux « Héros ».

La célébration de la fête nationale française du mardi 14 juillet 2020 dernier n’était pas comme les autres. En effet, étant toujours en pleine guerre contre cet ennemi invisible qu’est le coronavirus, la commémoration de ce jour s’était fait en toute discrétion. Face à cette situation exceptionnelle, une émission directe était diffusée sur France Télévisions en l’honneur de tous ceux qui n’ont cessé de mettre leurs vies en péril dans la lutte contre cette épouvantable épidémie.

Le témoignage frissonnant de Mylène Demongeot

Plusieurs invités ont pu témoigner durant l’émission #14Juillet Ensemble, dont l’actrice Mylène Demongeot. À 84 ans, elle a attrapé le virus qui l’a presque conduit à la mort. « J’ai été à ce que l’on appelle deux doigts de mourir. Le médecin a appelé mon assistant qui s’occupe de moi depuis 25 ans et il lui a dit “vous savez, de toute façon elle est trop faible, d’ici quarante-huit heures elle va descendre et ça sera terminé” » a-t-elle expliqué.

Cette révélation a titillé la curiosité de Julian Bugier qui a alors demandé à l’actrice niçoise si elle n’avait pas eu peur de l’affirmation du docteur. Pour y répondre, l’actrice, d’un air très serein, a répliqué : » Moi non. Parce que moi j’ai un peu d’âges. C’était les gens autour de moi qui étaient catastrophés ».

Un virus qui a chamboulé plusieurs vies

La comédienne Mylène Demongeot a été contaminé par le virus en mars dernier, alors que son état s’était gravement empiré. Même son médecin avait perdu espoir tel qu’en témoigne ses propos : « Chère madame, je suis extrêmement inquiet sur votre sort ». De plus, lors de son interview accordée à Ouest-France, Mylène Demongeot a enchaîné les confessions en évoquant : « Tout allait bien avant que cette saleté de virus ne vienne me terrasser. Je ne me sentais pas très bien. Plusieurs fois, j’ai pris ma température et mon thermomètre indiquait toujours 36,5 °. Je me disais : “je suis fatiguée, mais tout va bien”. En réalité, il ne marchait pas. Sandra, mon assistante à la maison, m’a mis le sien dans l’oreille. En réalité, j’avais 40 ° ! » expliqua-t-elle.

Malgré les impacts inquiétants du virus sur son état de santé, Mylène Demongeot s’était débattue et s’en est sortie indemne. Comme elle l’affirme : « Je me suis toujours dit que j’allais m’en sortir, que mon heure n’était pas encore venue ». Quoi qu’il en soit, tous les patients n’avaient pas eu la même chance que l’actrice puisqu’un bon nombre d’entre eux n’ont malheureusement pas survécu à la maladie.