Le Mouvement de la société pour la paix (MSP) a salué, ce samedi 30 mars, le mouvement populaire et « son caractère pacifique et civilisé ». « Personne n’a le droit d’invoquer l’article 7 de la Constitution en désignant ceux qui représentent le peuple sans passer par des élections libres et transparentes », a toutefois précisé le parti d’Abderrezak Makri dans un communiqué. Pour le MSP, le « dialogue sans exclusion et le consensus national » demeurent le seul moyen pour trouver des solutions ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici