Me Mokrane Aït Larbi a dénoncé, hier lundi, la suspension d’un magistrat au tribunal de Sidi M’hamed à Alger qui aurait refusé « d’appliquer les instructions concernant les personnes arrêtées dans le cadre du mouvement populaire ».

« La nouvelle de la suspension du président de la section des délits au tribunal de Sidi M’hamed s’est confirmée. Il a refusé d’appliquer les instructions concernant les personnes arrêtées dans le cadre du mouvement populaire. Il a décidé d’appliquer la loi. Il a été remplacé par un autre juge », a dénoncé l’avocat dans un message publié sur Facebook.

« Je suis solidaire avec ce juge et avec tous les juges honnêtes qui appliquent la loi et rien d’autre que la loi. Je dénonce ces comportements qui remontent à avant le 22 février dernier. Nous sommes tous avec le juge suspendu. Nous sommes tous avec les juges honnêtes. Nous sommes tous avec l’indépendance de la justice », a-t-il conclu.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici