Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah « commence à s’énerver », estime d’emblée Mohcine Belabbas dans un message publié sur sa page Facebook suite au communiqué publié par le ministère de la Défense nationale. Le département du chef d’état-major de l’armée a évoqué la réunion de « certaines parties malintentionnées » qui « s’affairent à préparer un plan visant à porter atteinte à la crédibilité de l’ANP et à contourner les revendications légitimes du peuple ».

« Une rencontre qui se serait tenue à Zeralda et à laquelle auraient pris part l’ex-patron du renseignement et le frère de celui qui s’entête à ne pas démissionner l’a contraint à une réunion d’urgence avec d’autres responsables militaires présents au centre du pays », explique le président du RCD. « Le manque de courage de citer les personnes qui se sont réunies laissent supposer que la partie n’est pas gagnée pour lui. Heureusement que le peuple est déterminé à défendre notre patrie », a-t-il ajouté.

Pour Mohcine Belabbas, la « gravité de la situation exige de la transparence de la part de Gaïd Salah et non des sous entendues ». « Les Bouteflika, les débris du DRS et tous les clans du pouvoir qui s’entre-déchirent en ce moment sont sommés par le peuple de s’effacer », a-t-il assuré dans un autre message.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici