Mohcine Belabbas a estimé, dans la soirée de ce mardi 2 avril, qu’Abdelaziz Bouteflika devait présenter sa démission en personne.

« Quand Chadli a démissionné sous la pression de l’armée, il a présenté sa démission en personne au président du Conseil constitutionnel, devant les caméras de la télévision », rappelle le président du RCD.

« Bouteflika doit présenter sa démission en personne au président du conseil constitutionnel. Gaïd Salah nous fait douter des lettres écrites au nom de la présidence », ajoute la même source.

Mohcine Belabbas a également estimé que « toute personne impliquée dans l’opération de viol de la Constitution en 2008 et dans le quatrième mandat devait partir avec Bouteflika ». « Ça suffit des faux départs », lance-t-il sur sa page Facebook.

1 COMMENTAIRE

  1. Le «viol de la Constitution» a commencé en 1962 et s’est poursuivi jusqu’à aujourd’hui.
    Bcp de monde à faire dégager

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici