Tayeb Louh, le ministre de la Justice garde des sceaux, a appelé, ce lundi 11 mars, les magistrats à respecter le devoir de réserve.  « Les magistrats doivent respecter le devoir de réserve quelles que  soient les conditions », a déclaré le ministre dans une allocution  prononcées devant les femmes magistrats.

Le ministre visiblement très gêné par la mobilisation de plusieurs magistrats dans le mouvement de protestation contre le cinquième mandant du président Bouteflika,  invite ces derniers à rester « neutre » vis -à- vis  » des tensions politiques » . « Seul un pouvoir judiciaire neutre,  éloigné des tensions politiques est capable de préserver la paix et la stabilité dans le pays », précise le ministre.

 

1 COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici