Alors qu’elle avait 42 ans, la chaîne TF1 avait fait une proposition alléchante à Mélissa Theuriau à laquelle la journaliste avait dit non. La jeune maman comblée revient sur son parcours exceptionnel qui a contribué à forger la femme forte qu’elle est aujourd’hui. 

La célèbre présentatrice du journal du matin de LCI avec Thierry Gilardi, Mélissa Theuriau, a réalisé beaucoup d’exploits dans sa carrière professionnelle. En effet, après avoir accompli avec brio son rôle d’animatrice de l’émission « Zone Interdite » diffusée sur M6, la jeune maman comblée décide de monter sa propre société de production, baptisée « 416 Productions »

Un brillant parcours ayant nécessité des prises de décisions difficiles

14 années plus tôt, une occasion en or s’était présentée à Mélissa Theuriau, lorsque la chaîne privée TF1 lui propose le poste de joker de Claire Chazal en animant le journal télévisé de 20h en fin de semaine. Une place qui fut très prisée à l’époque mais à laquelle la journaliste avait dit non. En effet, l’épouse de l’humoriste franco-marrocain Jamel Debouzze avait d’autres projets en tête, comme elle le confirme dans Le Figaro: « La proposition, aussi exceptionnelle, soit-elle, ne correspondait pas à mon projet de vie tout simplement. J’ai voulu être honnête envers moi-même et envers la chaîne. (…) Il faut rêver d’un tel challenge pour le relever. Selon moi, le 20 heures, même en joker, représente l’aboutissement d’un parcours professionnel. À 28 ans, mes envies sont ailleurs », avait-elle confié au Figaro.

Un choix que la ravissante maman de Lila et Léon assume parfaitement: « Je ne suis pas carriériste ! Certains penseront que je manque d’ambition, mais la mienne est ailleurs. Et si, le train ne devait pas repasser, c’est qu’il n’était pas pour moi, j’en suis convaincue. Mon instinct jusqu’à ce jour ne m’a jamais trompée ». Une décision qui lui a coûté sa place dans TF1 et à l’issue de laquelle Mélissa Theuriau décroche sa nouvelle mission dans M6 avant de s’adonner pleinement à sa propre maison de production.

Mélissa Theuriau concilie admirablement travail et vie familiale

La jeune journaliste, passionnée par son travail, a déjà réalisé plusieurs reportages aux thèmes variés parmi lesquels on peut citer : « Israël, Palestine : une jeunesse sous surveillance », « Maman est en prison : l’absente », « Liberté, égalité, improvisez ! », « Maternité et carrière : un équilibre impossible » ou encore « faire bouger les choses« .

En dépit de ces nombreuses réalisations professionnelles, la femme de Jamel Debouzze consacre également du temps et beaucoup d’affection à sa famille. Comme en témoigne son reportage intitulé « Dans la tête de Jamel » qui met en avant la personnalité d’exception de son époux. Un parcours réussi pour la jeune femme tant sur le plan professionnel que personnel.