Abderrezak Makri, président du MSP

Abderrezak Makri a dénoncé, ce samedi 9 février, le soutien que l’État aurait apporté au FLN pour le meeting organisé dans la matinée à la Coupole du 5-juillet à Alger. « Nos représentants dans plusieurs wilayas nous ont dit que c’est l’État (walis, chefs de daïras, responsables d’institutions…) qui a mobilisé pour le meeting à la Coupole », a écrit le président du Mouvement de la société pour la paix (MSP) sur sa page Facebook.

« Je leur ai demandé : pour la Coupole ? L’État se mobilise pour une salle dont la capacité est de près de 7000 places seulement ? C’est pour cela que cet État a échoué dans le développement dans le pays », a-t-il ajouté.

Abderrezak Makri a ensuite affirmé que son parti pourra remplir la salle sans le soutien de l’État. « Pourquoi ils ne laissent pas leurs partis compter sur eux-mêmes ? On va, si Dieu le veut, demander la Coupole et ils vont voir le sens du combat et comment on peut remplir les salles sans le soutien de l’État ! Et même, peut être, en faisant face à des obstacles mis en place par l’État (c’est-à-dire le pouvoir) », a conclu le président du MSP.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici