Abdelaziz Bouteflika est revenu, ce jeudi 7 mars, sur les dernières manifestations en appelant à la « vigilance » et à la « prudence » quant à « une éventuelle infiltration de cette expression pacifique par une quelconque partie insidieuse, interne ou externe, qui pourrait, qu’Allah nous en préserve, susciter la Fitna et provoquer le chaos avec tout ce qu’ils peuvent entraîner comme crises et malheurs ».

Dans un message publié à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la femme, le président de la République a salué le caractère pacifique des marches populaires enregistrées ces derniers jours à travers différentes régions du pays, ainsi que la maturité des citoyens, notamment les jeunes.

« Nous avons enregistré, il y a quelques jours, la sortie de nombre de nos concitoyens et concitoyennes, à travers les différentes régions du pays, afin d’exprimer pacifiquement leurs opinions, et nous nous félicitons de cette maturité de nos concitoyens, y compris de nos jeunes, et du fait que le pluralisme démocratique, pour lequel nous avons tant milité, soit désormais une réalité palpable », a-t-il indiqué.

« Néanmoins, nous nous devons d’appeler à la vigilance et à la prudence quant à une éventuelle infiltration de cette expression pacifique par une quelconque partie insidieuse, interne ou externe, qui pourrait, qu’Allah nous en préserve, susciter la Fitna et provoquer le chaos avec tout ce qu’ils peuvent entrainer comme crises et malheurs », a averti le chef de l’État.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici