Reporters sans frontières (RSF) est revenu, ce mardi 26 février, sur les perturbations dans l’accès à Internet en Algérie. « RSF a constaté de fortes perturbations sur le réseau internet et l’accès aux réseaux sociaux est très difficile depuis le 21 février 2018, empêchant ainsi l’information de circuler », écrit l’ONG dans son communiqué.

L’organisation a précisé que l’opérateur public, Algérie Telecom « a démenti être à l’origine des coupures » dans son communiqué. « L’Algérie est à la 136e place sur 180 au Classement mondial de la liberté de la Presse 2018 de RSF », rappelle la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici