L’Union nationale des ordres des avocats a appelé le parquet général « à ouvrir des enquêtes sur la corruption liée à l’argent public dans les plus brefs délais ». Dans son communiqué publié hier vendredi, l’organisation a également dénoncé « toutes les forces d’atteinte à la liberté d’expression, la liberté de manifestation pacifique ». Elle a aussi condamné les « arrestations en dehors du cadre juridique ».

Pour l’Union nationale des ordres des avocats, la crise que traverse le pays est politique. Elle exige donc « des solutions politiques urgentes pour satisfaire les demandes du peuple ». « Ce n’est pas une crise juridique ou constitutionnelle », précise-t-il. Face à cette crise, l’organisation propose notamment d’aller vers une « période de transition de courte durée ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici