Un « gigantesque incendie » a ravagé, dans la matinée de ce mardi 5 février, l’imprimerie Simprec, qui appartient aux deux quotidiens, El Watan et El Khabar, et qui est située à Ali Mendjeli dans la wilaya de Constantine.

« Le sinistre qui s’est déclenché vers 5 heures du matin n’a fait heureusement aucune victime », assure El Watan, « mais il a emporté tout le bâtiment étalé sur 4300 m² ».

La protection civile a mobilisé 32 camions et de nombreuses équipes « pour éteindre le feu », selon le quotidien qui évoque des « dégâts sont considérables ».

Lamine Khattabi, directeur de l’imprimerie, a notamment parlé de « 480 tonnes de stocks de journaux invendus destinés au recyclage », « 6000 fardeaux d’alvéoles destinés à l’exportation » et « 52 tonnes de papier arrivés la veille du sinistre » détruits par le feu.

Comment cet incendie a pu avoir lieu ? Le directeur de l’imprimerie « affirme que le système de sécurité du site est infaillible et que toutes les mesures sont respectées à la lettre », selon la même source.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici