Reconnue pour ses propriétés antibiotiques et immunostimulantes, l’huile de coco représente une huile prestigieuse dont les pouvoirs sont multiples, et bénéfiques pour la santé et le bien-être.

L’huile de coco représente un excellent remède naturel car il contribue à renforcer les fonctions organiques des cellules et tissus qui composent l’organisme, pour l’aider à retrouver son équilibre normal. Mais quels sont les différentes vertus thérapeutiques apportées par l’huile de coco ?

L’huile de coco : des pouvoirs d’exception qui ont permis de soigner diverses maladies au fil des années  

Son abondance en triglycérides fait la principale force de l’huile de coco. Ces-derniers ont en effet un impact spectaculaire sur les nourrissons, les ados et les enfants, les adultes et même les personnes du troisième âge ainsi que ceux et celles qui pratiquent activement du sport au quotidien.

L’huile de coco, le Dr Bruce Fife l’a longtemps étudiée. Il a ainsi découvert des propriétés surprenantes que de nombreux médecins ont jusque là sous-estimer. Ses recherches ont abouti aux effets de l’huile de coco sur la santé et les maladies qu’elle peut traiter.

Une huile 100% naturelle et sans risques pour l’organisme

Saine et nutritive, l’huile de coco ne présente pas de risques conséquents, même lorsqu’elle est consommée en grande quantité, dans le cadre de notre alimentation. En effet, elle apporte l’énergie dont le corps à besoin pour fonctionner normalement. De plus, l’huile de coco stimule la digestion de certains nutriments liposolubles comme les vitamines (A, E, K, D) et les oligoéléments de type calcium, fer ou magnésium.

Grâce à ce mécanisme, l’huile de coco contribue à défendre l’organisme contre les agents externes qui peuvent l’agresser (bactéries, champignons, protozoaires, virus…) et le cas échéant, les combattre efficacement. C’est pourquoi, l’huile de coco est considérée comme un redoutable antibiotique utilisé pour soigner les pathologies les plus complexes. D’autant plus qu’elle ne procure pas d’effets secondaires dangereux pour l’organisme. En effet, les expériences qui ont été mené jusqu’à ce jour ne montrent aucune forme de résistance sévère des patients soignés à partir de l’huile de cadeau.

En renforçant le système immunitaire, l’huile de coco contribue ainsi à remédier à des pathologies chroniques liées à une inflammation naturelle, à l’exemple de l’asthme, l’hypertension, le diabète, l’athérosclérose ; des maladies de la peau (psoriasis, eczéma…) ; des maladies touchant les sujets vulnérables (cancer, maladie d’Alzheimer, maladie de Crohn…)  et des maladies plus rares comme le syndrome de Gougerot-Sjögren.

Le pouvoir anti-inflammatoire de l’huile de coco 

L’inflammation est marquée par un déplacement des globules blancs vers un lieu d’infection. Ce qui déclenche le processus de défense de l’organisme aboutissant vers sa guérison, symbolisée par la cicatrisation.  Quand l’organisme est bien défendu, l’inflammation se dissipe par elle-même. En revanche, lorsqu’il manque de soldats, l’irritation se poursuit et peut évoluer vers une pathologie pouvant résulter en des signes de complications.

Comment remédier à ces pathologies ?

D’une manière générale, le traitement des pathologies passe par l’utilisation de médicaments permettant d’atténuer les symptômes et de limiter le processus d’inflammation. Un mécanisme relativement complexe faisant intervenir des substances pro et anti-cytokines, dont la manière d’agir sur le corps humain reste encore un mystère pour le moment.

Pour combattre ses ennemis, le corps dispose d’une multitude de soldats parmi lesquels on peut citer les interleukines, les interférons…qui sont enclenchés sous la réaction de diverses cellules (macrophages, granulocytes, cellules T, cellules B…). Afin de mieux accompagner l’activité de ces différents militants du corps humain, la nature a gaté l’Homme de ses remèdes 100% naturels. Parmi eux, la prestigieuse huile de coco qui agit en excellent renfort pour rétablir la santé et le bien-être de l’organisme.

Résultats des expériences menées sur l’huile de coco

Les études menées sur l’huile de coco ont permis de démontrer d’une part, son action inhibitrice sur les cytokines pro inflammatoires (IL-1, IL-6, IL-8) et, d’autre part, son implication dans l’excitation des cytokines anti-inflammatoires (IL-10). De quoi prouver le pouvoir bénéfique de l’huile de coco dans la lutte contre certaines pathologies.

L’huile de coco : un précieux médicament naturel 

Utile et pratique, l’huile de coco est considérée comme un précieux médicament dans certaines zones asiatiques. Ce qui a conduit à l’essor de la commercialisation de l’huile de coco pure, pour le traitement des maladies les plus insolites et dont les effets sont miraculeusement rapides.

Des impacts illustrés par de nombreux témoignages dont celui du Dr Fife. En effet, en 1943 alors qu’il poursuivait ses cours de médecine à l’université des Philippines, il avait un ami atteint d’une maladie très rare, appelée syndrome de Gougerot-Sjören. Résultats, ce dernier avait la peau complètement sèche. De même les muqueuses au niveau du nez, de la bouche et même du rectum elles aussi étaient déshydratées. Il avait donc dû boire beaucoup d’eau mais malheureusement ne disposait pas d’assez de salives pour en ingurgiter. Il devait également détremper ses yeux à l’aide d’un torchon humide de manière régulière et mouiller sa peau et ses lèvres avec de l’huile.

C’est ainsi que le Dr Fife lui avait fourni quelques flacons d’huile de coco pure, pour qu’il en prenne trois fois par jour. Le soir qui suivit, son ami lui avait contacté pour lui raconter les effets miraculeux de l’huile, qui ont permis à son ami de se rétablir à hauteur de 80 à 90%.

Suite à ce traitement, le patient atteint du syndrome de Gougerot-Sjören a retrouvé l’appétit et à vite pu récupérer son poids normal. Ses yeux n’avaient plus besoin d’être humidifiés et tout ça grâce à l’action exclusive de l’huile de coco, à la suite de deux mois successifs de traitement.

L’huile de coco a mis du temps avant d’être accepté en tant que médicament naturel

A l’origine, l’huile de coco était considérée comme un remède naturel puissant pour lutter contre les maladies liées au cœur, du fait de sa composition riche en matières grasses saturées. En vérité, les individus qui consommaient l’huile de coco au quotidien, à l’époque, ne souffraient d’aucunes formes sévères de pathologies du cœur, ni de maladies chroniques à l’exemple du diabète ou du cancer.

Dans son ouvrage « Mon combat contre le cancer », Béatrice Roudaut témoigne de son cancer du sein, dont les remèdes utilisés semblaient inefficaces contre la maladie. Alors que la jeune femme ne disposait pas d’antécédents de cancer, pouvant résulter d’un de ses proches, elle avait suivi à la lettre les recommandations de son médecin. Soit, d’utiliser des huiles végétales, notamment l’huile de maïs et de l’huile de soja hydrogénée.

Aujourd’hui, le sujet sur les huiles végétales crée la polémique, notamment en Amérique où l’on ne craint un rapport entre l’utilisation de ces huiles végétales et l’obésité ainsi que toutes les formes de pathologies que cela engendre (diabète, maladies cardiaques, maladie d’Alzheimer…). Quoi qu’il en soit, les chercheurs et les scientifiques continuent à poursuivre les études et les expérimentations afin d’éclairer la lanterne scientifique sur la question.

Des études approfondies sont également en cours concernant l’efficacité de l’huile de coco contre les germes et son action sur les fonctions organiques du corps humain. Des découvertes qui devront permettre à l’humanité de vivre davantage de manière plus saine et de rallonger l’espérance de vie pour atteindre les 120 à 140 ans.