Des manifestants près de la Place Audin. Photo prise par Hadjer Guenanfa.

Le syndicat national des praticiens de la santé publique (SNPSP) a décliné, ce dimanche 17 mars, l’invitation du Premier ministre qui lui a été adressée via le ministère de la Santé.

« On nous a expliqués que plusieurs syndicats de la santé ont été invités pour une rencontre avec le Premier ministre. Il n’y avait pas un ordre du jour », a indiqué Dr Lyes Merabet, président du syndicat.

« Nous avons rejoint le peuple pour une rupture avec le mode de gestion des affaires de l’Etat actuel. Nous avons expliqué que le syndicat ne peut pas assister », a-t-il ajouté.

Pour lui, il est nécessaire « de réunir de meilleures conditions ». « Nous attendons une réaction à la hauteur de ce que nous vivons au quotidien et une réponse à la position exprimée par la peuple algérien vendredi », a-t-il conclu.

1 COMMENTAIRE

  1. Pour un minimum de crédibilité,changer de ministre de la santé.
    Trop de scandales et énormément d’incompétence !
    Résidents,choléra,vaccins,décès de femmes enceintes, Scorpions…et discours indigents !
    Bezzaf nous EL kaffa’at!!!!

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici