La fin de semaine dernière a été marquée par l’agression violente de Bruno et Ingrid dans Les Mystères de l’amour. TMC avait proposé un nouvel épisode ce week-end, en access prime time, pour faire plaisir aux inconditionnels de la série Parisienne. Des épisodes qui ont permis à la chaîne de progresser en matière d’audience. 

Dans la soirée de ce samedi 12 septembre 2020, sur TMC, les adeptes du feuilleton Les Mystères de l’amour ont pu visionner un nouvel épisode de la 23ème saison, avec à l’affiche Hélène Rollès et Patrick Puydebat, dans la tranche d’horaire comprise entre 19h50 et 20h55. Depuis la diffusion de la série, l’audience fidèle au soap français créé par Jean-Luc Azoulay a connu une légère progression. Le point à travers cet article. 

Les Mystères de l’amour sur la bonne voie

L’épisode proposé ce week-end dernier, baptisé Priez pour nous, avec Hélène et son équipe a été suivi par 335 000 fidèles sur TMC. Ce qui correspond à un part de marché de 2%. Des résultats en augmentation comparés à l’épisode proposé dans la soirée du samedi 5 septembre qui avait séduit  270 000 français. Soit 1.5% des cibles âgées de quatre ans et plus. 

Son principal rival W9 a pris la main avec La petite histoire de France qui a comptabilisé 2,3% de part de marché, ex aequo avec TF1 Séries Films, qui avait misé dans la même tranche d’horaire, sur Section de recherches. Par ailleurs, de 18h45 à 19h45, la chaîne privée avait retransmis une rediffusion de LMLA qui était intitulée Dangereuses confessions. Le programme a conquis le coeur de 150 000 téléspectateurs. C’est-à-dire 1.2% du public âgé de plus de quatre ans. 

Ingrid introuvable?

Dimanche dernier, TMC a offert une rediffusion des Mystères de l’amour de 18h45 à 19h45, puis un second inédit de 19h50 à 20h55. Dans ce dernier, baptisé Complications en série, Hélène et Jeanne redoubleront d’inquiétude face à la disparition d’Ingrid. Notons que samedi dernier, Maurizion a essuyé la colère suite à la trahison de la jeune femme et Bruno a violemment été agressé. Fanny par ailleurs, tente d’expliquer à son père la menace que représente Sigmund et consorts.