Les manifestations se poursuivent, dans la matinée de ce dimanche 31 mars, dans la capitale. « Leblad, bladna wa djeich maana (Le pays est le nôtre et l’armée est avec nous) », « Djeich, chaâb, khawa, khawa! (L’armée et le peuple sont des frères) », « klitou leblad, ya serrakine (vous avez bouffé le pays, vous êtes des voleurs) » scandent plusieurs personnes au niveau de la Grande poste.

De nombreux agents de la protection civile ont organisé un rassemblement devant le siège de leur direction à Alger pour appeler au départ du responsable au niveau de la wilaya, rapporte El Bilad.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici