Une photo prise par Hadjer Guenanfa lors de la manifestation du vendredi 15 mars à Alger.

Des centaines de photos et de vidéos des manifestations contre le prolongement du mandat du président et le système ont été partagées, hier vendredi, sur les réseaux sociaux. Ces images qui montrent la détermination des Algériens dans une ambiance joyeuse sont inédites.

L’une des plus émouvantes reste celle des agents de la police antiémeute qui manifestent et scandent: « l’armée et le peuple sont des frères ».

Dans une autre vidéo, on voit les véhicules de la sûreté nationale se retirer du centre-ville sous les applaudissements des riverains.

Aux manifestations d’hier, les enfants ont également participé dans leurs quartiers. Dans cette vidéo, un groupe de gamins se lancent à la poursuite d’un véhicule de la police en scandant: « on ne veut pas, on ne veut ni Bouteflika, ni Said ».

Ceux qui n’ont pas pu descendre dans les rues ont suivi la marche depuis leurs fenêtres ou leurs balcons comme cette vieille femme que les manifestants ont salué à leur manière.

Dans une autre vidéo, quelques personnes se sont mis à l’arrière d’une camionnette dans ce qui ressemble à une cage avec les photos de certaines figures du système. On peut aisément reconnaître celles d’Abdelmalek Sellal, d’Ahmed Ouyahia et de Said Bouteflika.

Durant la marche à Alger, des manifestants ont tenu à envoyer quelques messages au président français dont le soutien aux propositions du président Bouteflika a suscité l’ire des Algérie. « Macron, réfléchis bien. Cinq millions d’amis chez vous », lit-on sur une banderole prise en photo par Zinedine Zebar.

Avec une deuxième image, le même photographe montre la foule qui était au rendez-vous hier près de la Grande poste pour manifester contre les propositions du président Bouteflika.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici