Les députés du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) ont décidé, ce lundi 11 mars, de l’Assemblée populaire nationale (APN) en attendant la prochaine réunion des groupes parlementaires de l’opposition.

Les élus du parti de Mohcine Belabbas « exigent, en échos aux aspirations des Algériennes et Algériens et en vue d’ouvrir une nouvelle ère et permettre au peuple algérien de reprendre ses destinées en mains: la démission du chef de l’Etat, le départ de son gouvernement et la dissolution de l’APN et du Conseil de la Nation ».

Les députés du RCD se sont réunis, ce lundi, avec tous les groupes parlementaires de l’opposition au siège du groupe parlementaire du PT en présence des représentants d’Anahda, El Adala, El Moustakbel, HMS, PT.

« Cette concertation avait comme objet la recherche d’une position commune afin d’aider à l’ouverture d’une issue positive au mouvement de contestation dans sa détermination à changer le système politique qui a spolié les Algériennes et les Algériens de leur indépendance », précisent les parlementaire du RCD.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici