Les avocats se sont rassemblés, dans la matinée de ce samedi 23 mars, au niveau de la Grande poste pour entamer leur marche au centre-ville d’Alger. En robes noires, les avocats ont repris certains slogans scandés par les manifestants tous les vendredis. « Djibou BRI, djibou Essaika (Ramenez la BRI et la Saika), Matzich dkika ya Bouteflika (ne rajoute pas une minute Bouteflika) », ont-ils lancé.

Il s’agit d’une marche nationale décidée par l’Union nationale des ordres des avocats annoncée par le bâtonnier d’Alger lors d’une conférence de presse organisée jeudi. « Nous sommes avec le peuple, nous soutenons ses revendications », avait déclaré Me Abdelmadjid Sellini. « Nous savons tous que le pays est géré par des forces extraconstitutionnelles », avait-il lâché.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici