Les décisions annoncées hier par le président, constituent « une simple anticipation de sa lettre d’engagement comme candidat pour un 5e mandat, sans élection présidentielles remplacées par une prolongation de fait du 4ème mandat»,  estime  le parti des travailleurs dans un communiqué rendu public, ce mardi 12 mars.

« Peut-on se retirer des élections tout en décidant de mettre en œuvre son engagement électoral alors que s’est opérée depuis le 22 février une modification radicale de la situation, de l’état d’esprit de l’écrasante majorité qui veut prendre son destin en main, rompre avec le système et donc le statuquo »,s’interroge Louiza  Hanoune, pour qui , «  la démarche qui pouvait être acceptable il y a un an, se trouve totalement dépassée ».

Si le président veut réellement donner des gages de sincérité alors « qu’il restitue la parole au peuple maintenant,  qu’il nomme un gouvernement technique qui agit dans une totale transparence, (..), pour gérer les affaires courantes jusqu’à ce que la majorité tranche sur la nature du régime à mettre en place et donc le calendrier électoral », estime le parti.

Hanoune a salué la poursuite de la mobilisation pacifique qui est en mesure d’empêcher  « toute manœuvre visant à contourner la souveraineté du peuple ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici