L’ancien champion du célèbre jeu télévisé « Les 12 coups de midi » est dernièrement revenu sur les frustrations dont il a souffert lors de sa participation à l’émission : l’exposition au public, les jeux de lumières, les bruits…

Paul El Kharrat Figure parmi les anciens maîtres de midi qui ont brillé sur la scène mythique du célèbre jeu télévisé de TF1. Dans le cadre de son entrevue avec Télé Star, le jeune candidat, dont l’autobiographie devrait bientôt sortir, a fourni quelques révélations croustillantes concernant ses frustrations à propos de l’émission.

La mise en garde de la production

En décembre 2018, les téléspectateurs des « 12 coups de midi » ont fait pour la première fois la connaissance de Paul, dont l’intelligence et le niveau de culture générale ont agréablement surpris les inconditionnels de l’émission. À son jeune âge, il a ainsi réussi à susciter l’attachement du public par ses nombreuses prouesses, qui lui ont permis de décrocher le titre tant convoité de Maître de midi. Au cours de ses multiples participations, le jeune étudiant a épaté Jean-Luc Reichmann le jour où il avait identifié l’erreur relative à la date du décès de Guillaume Apollinaire. Son humour hors pair a également fait plaisir sur le plateau. Certaines de ses blagues lui ont même valu un avertissement par la production. En effet, cette dernière lui avait à l’époque expliqué que certaines choses ne devaient pas être évoquées à l’écran. Depuis, Paul à réaliser qu’il allait parfois trop loin dans ces blagues et a pris l’initiative de faire attention à ce qu’il racontait. Comme en témoignent ses confidences dans Télé Star.

Des cadeaux qui ont par la suite été, pour la plupart mis en vente

À l’issue de ces participations aux 12 coups de midi, Paul est parvenu à empocher la somme fatidique de 691 522 Euros. Un triomphe exceptionnel qui le place dans le rang des plus grands maîtres de midi de l’émission. Par ailleurs, le principal intéressé s’est également livré sur ce qu’il avait fait de ses gains dans le cadre de son interview. L’étudiant en histoire a donc annoncé qu’il avait placé l’argent pour plus tard. Pour ce qui est des nombreux présents qu’il a gagné, il les a pour la plupart revendu, notamment les voitures, en soulignant qu’il n’avait toujours pas décroché son permis. Le jeune homme a néanmoins conservé quelques-uns de ces véhicules.

Paul El Kharrat : sa brève histoire d’amour

Dans son ouvrage baptisé « ma 153ème victoire », Paul fait part de ses expériences amoureuses. À cet effet, il a annoncé dans l’interview qu’il avait vécu une relation qui n’avait duré que quelques heures.