Sur le plateau des « 12 Coups de midi », alors que Jean Luc Reichmann apprend de nouvelles révélations surprenantes sur Caroline, il profite de l’occasion pour la taquiner

Actuellement à sa vingt-troisième participation dans le jeu télévisé de Midi, Caroline multiplie les exploits. Outre ses nombreuses prouesses, elle est également devenue la proie des vannes humoristiques de l’animateur. De quoi plonger la jeune femme dans des situations parfois embarrassantes

Caroline : au centre de l’attention dans l’émission télévisée

Du haut de ses 26 ans, l’actuelle maîtresse de Midi de l’émission phare de Jean-Luc Reichmann connaît un succès fou dans l’émission. Actuellement à la tête d’une somme vertigineuse avoisinant les 84 000 Euros, l’étudiante Rouennaise compte profiter de ses gains pour faire plaisir à ses proches. A ce titre, elle peut compter sur le soutien inconditionnel de sa famille qui assiste chaque jour à l’émission en visioconférence. Le frère de Caroline plus particulièrement, se montre très présent et encourageant envers elle. En outre, la championne en titre peut également s’appuyer sur ses acolytes, Manon et Julien, qui partagent très souvent de nombreuses anecdotes au sujet de la star vedette de l’émission. Des révélations qui contribuent au plus grand plaisir du mari de Nathalie Lecoultre, qui est constamment à l’afflux de nouvelles confidences pour charrier la jeune femme. De nature réservée et introvertie, elle a souvent du mal à encaisser les vannes du taquin animateur, mais au fil de ses participations, elle a commencé à trouver ses aises. 

Une anecdote qui crée la surprise

Mardi dernier, Manon avait dévoilé des secrets surprenants sur son amie. Notamment, sur ce qu’elle faisait des cartes bleues qu’elle lui confiait. En effet, la principale concernée aurait la manie de bloquer délibérément les cartes en insérant le même code erroné trois fois. C’est pourquoi Manon avait insisté de ne jamais confier sa carte bleue à la maîtresse de Midi. Des révélations qui n’ont pas manqué de choquer l’animateur de 59 ans. Pour sa défense, Caroline avait affirmé qu’elle était convaincue de saisir le code correct, en soulignant qu’elle pensait que le distributeur de billets automatique allait finir par l’accepter. Une affirmation qui bien évidemment n’ a persuadé personne sur le plateau, mais qui a tout de même déclenché le fou rire et l’amusement. A cette occasion en or, Jean-Luc Reichmann s’empresse de faire le rapport avec la vie privée de la jeune femme célibataire, en lui interrogeant si elle allait faire la même chose dans sa quête du grand amour.