Paul, l’ancien maître de Midi de TF1, avait été la proie de certaines accusations de la part de la production durant ses premiers pas dans le jeu « Les 12 Coups de midi ». Et pour cause…

A l’approche de la sortie de son ouvrage intitulé « Ma 153e victoire » qui sera accessible au niveau des kiosques à partir du 2 Septembre 2020 prochain, Paul El Kharrat, l’ancien maître de Midi qui a brillé dans « Les 12 Coups de midi » par son intelligence et son niveau de culture générale inégalable, a récemment fait part des accusations dont il a été victime dans le cadre de ses débuts dans l’émission. 

Une personnalité très attachante

Parmi les jeunes candidats qui ont marqué le plateau des 12 Coups de midi figurent Paul El Kharrat. En effet, l’année dernière, il avait réussi à décrocher 153 victoires dans le jeu télévisé présenté par Jean-Luc Reichmann. Il a très vite réussi à conquérir le coeur des téléspectateurs français par son parcours hors pair et son caractère singulier. Souffrant du syndrome d’Asperger, l’ancien Maître de Midi a réussi à aller au-delà de ses peurs afin d’aller le plus loin possible dans cette aventure d’exception. A ce titre, Paul a décidé d’écrire une autobiographie qui sortira en librairies d’ici le début du mois de Septembre 2020. Dans le cadre de son entrevue auprès de l’équipe du magazine Gala, le brillant jeune homme avait révélé les moments éprouvants qu’il a dû vivre durant ses débuts sur le plateau.

Une intégration difficile 

En effet, Paul raconte avoir eu beaucoup de mal à affronter les stimuli sensoriels présents sur le plateau, à l’exemple des bruits, des projecteurs qui étaient braqués sur lui ou encore le fait d’être exposé au regard du public. Des challenges supplémentaires pour le principal concerné, outre le fait de se concentrer sur les questions proposées par l’animateur-phare de TF1. Conscient de sa difficulté à être à l’aise sur la scène des 12 Coups de Midi, la production a pris l’initiative de le recadrer au fil de ses passages, en lui demandant entre autres d’éviter de dire certaines choses devant la télévision. Le jeune candidat déclare alors que c’est ainsi qu’il a réalisé que son humour était parfois trop excessif et il a décidé depuis cet avertissement de se consacrer à des « blagues plus faciles ». Par ailleurs dans son livre, le jeune champion fournit plus de détails concernant son parcours dans le programme télévisé de TF1. Il relate également ce qu’il vit au quotidien dû à la maladie dont il souffre, dans le but d’encourager davantage ceux et celles qui vivent dans la même situation que lui, en insistant sur le fait qu’il ne faut jamais abandonner et toujours continuer à croire en ses rêves.