Dès le premier instant de la diffusion de la nouvelle saison du célèbre programme de M6, le Meilleur Pâtissier, les visières portées par les candidats pour remplacer les masques traditionnelles ont créé une polémique chez les téléspectateurs. De nombreux observateurs dont un médecin remettent en question l’efficacité de cet accessoire dans la lutte contre la transmission du Covid-19. Un doute auquel la production a tenu à clarifier.

Depuis le lancement de la nouvelle saison, les inconditionnels du Meilleur Pâtissier ont été ravis de retrouver enfin Julia Vignali, Mercotte et Cyril Lignac.

Avec la persistance de la crise sanitaire depuis la déclaration du premier cas de Covid-19, le producteur Benjamin Férel avait promis aux fans que mis à part « le masque, personne ne verra la différence avec les saisons précédentes« .

Comme il fallait s’y attendre, ce rendez-vous incontournable pour les gourmands et les amateurs de sucrerie, depuis la diffusion du premier épisode, arrive toujours à la hauteur des attentes. C’est effectivement au sujet de ce masque qui a, d’ores et déjà, suscité une vague de critiques virulentes qu’il est revenu…

En effet, à la place des caches bouches de type chirurgicaux ou FFP2, les responsables de la production avaient choisi de faire porter à tous les candidats une demi-visière transparente. Un choix remis en cause par un nombre considérable de téléspectateurs ainsi que des professionnels de la santé.

La réaction des internautes.


« Ces masques sont totalement inutiles niveau aérosol mais on continue de les présenter à la TV”, “Tip top leur petite visière anti-postillon”, “Ces masques sont inutiles. Les nez sont à l’air”, pouvait-on lire dans le fil des commentaires sur le réseau social à l’oiseau bleu. Un avis soutenu par des médecins.

Les avis des professionnels de la santé.


Le Docteur Gérald Kierzek, consultant de TF1 et de LCI a accepté d’apporter des lumières à ce sujet et ses propos ne laissaient pas place au doute. « des études assez précises ont été menées pour voir comment ces visières protégeaient en émission et en réception », débutait-il dans sa longue explication.

« Les études ont montré que lorsque vous éternuez ou que vous toussez, cela passe au-dessus ou en-dessous de la visière, poursuivait-il avant de déclarer : « La visière est un moyen supplémentaire (…). Elles n’ont pas pour vocation de remplacer les masques chirurgicaux ! »

Par la suite, le médecin urgentiste, directeur médical de Doctissimo d’affirmer : « On peut même dire que ces visières sont inefficaces. C’est une fausse protection. »

« Ce qui me gêne en termes de pédagogie, c’est que cela fait passer un faux message. Cela donne l’impression que cette demi-visière suffit« , terminait-il.

Une explication confortée par la Direction générale de la santé, qui fait partie du ministère de la Santé, à l’AFP. « Ces objets ne peuvent en aucun cas être considérés comme un équipement de protection, ni pour la personne porteuse, ni pour les personnes qu’elle rencontre« , précisait-elle, avant d’ajouter : « Le porteur de ces objets contrevient donc au port du masque dans les lieux où il est légalement obligatoire. Il s’expose donc à une amende. Vous les limitez mais c’est beaucoup moins « .Vous les limitez mais c’est beaucoup moins efficace que les masques. Une visière ne va pas ou peu arrêter les aérosols. Ils peuvent en partie passer en dessous de la visière, et se disséminer dans la pièce« , assurait le virologue Yves Gaudin au quotidien.

La réponse de la production.


Surpris par ces critiques, la production a tenu bien clarifier les choses. Benjamin Férel, interrogé par la rédaction du Parisien, avait rappelé que cette saison a été tournée à l’époque où le port du masque n’était pas encore obligatoire partout. « On ne fait pas l’apologie de ces demi-visières, rajoutait-il, avant d’expliquer que « c’était pour notre équipe une mesure supplémentaire à toutes les précautions de notre protocole sanitaire, comme le port du masque hors antenne ou les gestes barrière« .

Par ailleurs, pour les prochains épisodes, rapportait toujours la même source, un bandeau fera mention qu’effectivement, cette demi-visière ne « remplace pas le masque« .

Rappelons que le Meilleur Pâtissier fait partie des programmes télés lourdement frappé par le coronavirus. Seize membres de l’équipe ont été testés positif, provoquant une longue interruption du tournage.