Le parti du Front de libération nationale (FLN) ne voit plus d’utilité dans l’organisation d’une conférence nationale de consensus proposée par le président de la République, selon Hocine Kheldoune, membre et responsable de l’instance dirigeante du parti.

« Le Front de libération nationale ne voit pas l’utilité dans l’organisation de la conférence nationale. Le pouvoir doit mettre en place une instance indépendante pour l’organisation des élections », estime le même responsable à Echourrouk News.

Selon Hocine Kheldoune, il ne faut pas écarter la possibilité de voir le FLN ne pas présenter un candidat pour la prochaine présidentielle. Ce cadre du FLN a également appelé l’Organisation nationale des moudjahidine à « nettoyer dans ses rangs » avant d’attaquer le parti.

Contacté par Actu-fil.com, Hocine Kheldoun a confirmé ses propos sans donner plus de détails.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici