Le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah a effectué, ce mardi 5 mars, une visite de travail à l’Académie militaire de Cherchell « le Défunt Président Houari Boumediene».
Le vice-ministre de la Défense nationale a prononcé un discours lors d’une rencontre avec les cadres et les stagiaires de l’Académie:

« Cette rencontre intervient quelques jours après la célébration par notre Pays de la Journée Nationale du Chahid, coïncidant également avec le mois de mars, mois des Chouhada. La grande estime et le profond respect que porte le peuple algérien à ses valeureux martyrs font de cette honorable commémoration, voire de ces nombreuses et successives commémorations, une autre nouvelle occasion pour glorifier notre illustre Mémoire Nationale, à travers tout le pays, dont le peuple s’incline de gratitude devant ses fidèles fils. Des fils, dont la mémoire est gravée dans les esprits du peuple algérien, et dont l’héroïsme et la bravoure demeurent une preuve irréfutable et un témoin incontestable des valeurs de dignité, ancrées en chaque algérien, comme étant le lien solide qui le renvoie aux principes du 1er Novembre, et le parcours salutaire, sur la voie de ces héros qui ont donné au sens du combat toute sa signification et toute la profondeur de ses dimensions. Nous nous rappellerons les auteurs de ces hauts-faits, ayant été à l’Ecole de la Glorieuse Révolution de Libération, et qui ont pu graver, en lettres d’or, les épopées héroïques des hommes de notre Révolution, et fonder une source abondante qui a nourri le parcours révolutionnaire de notre peuple combattant. Des Chouhada auxquels nous rendons hommage à tout moment et en toute occasion, et à qui nous exprimons toute la gratitude et la reconnaissance pour leurs grands sacrifices consacrés pour la dignité de leur peuple, et pour l’indépendance et la liberté de leur pays l’Algérie. Une noble occasion nationale que je saisis aujourd’hui pour appeler l’ensemble dans l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale, à démontrer, par le travail, la conduite et sur le terrain, qu’ils sont à la hauteur et la grandeur de cette histoire, et qu’ils sont également dignes de porter le message de leurs aïeux et de prendre la responsabilité de préserver leur legs. Ces hommes qui ont gravé sur la pierre une prestigieuse histoire nationale, concrétisée par la Glorieuse Révolution de Novembre, qui a été sacrée, avec mérite, comme l’une des plus grandes réalisations du 20ème siècle, avec ses hommes et ses valeurs, les plus nobles qu’un esprit humain puisse porter en termes de sacrifices, de patriotisme et de loyauté, donnant ainsi l’exemple à suivre à ceux qui sont épris de cette chère patrie et qui sont à son service avec fidélité, et inscrivant, par cette épopée historique, la plus prestigieuse page de l’histoire de notre nation, qui a honoré un grand nombre de martyrs par la Chahada, et par la grâce d’Allah Le Tout-Puissant, et offert aux autres l’honneur de combattre et de vivre l’indépendance et la liberté ».

« J’ai toujours été, et à chaque occasion, franc et sincère, tout en assumant de dire la vérité lorsqu’il s’agit de la sécurité et la stabilité du pays.
Le fait que l’Algérie a pu réunir les facteurs de sa stabilité, à travers l’éradication du terrorisme et la mise en échec de ses objectifs, grâce à la stratégie globale et rationnelle adoptée, puis grâce à la résistance résolue dont a fait montre le peuple algérien, à sa tête l’Armée Nationale Populaire, aux cotés de tous les autres corps de sécurité, a déplu à certaines parties qui sont dérangées de voir l’Algérie stable et sûre, mais veulent la ramener aux douloureuses années de braises, lors desquelles le peuple algérien a vécu toute forme de souffrances et payé un lourd tribu. Ce peuple digne, authentique et conscient, qui a vécu ces dures épreuves, et subi leurs affres, ne pourra, en aucun cas, mettre en péril sa sécurité et sa quiétude.
Nous sommes conscients que cette sécuritaire et cette stabilité ainsi retrouvées continueront à s’ancrer et s’enraciner, que le peuple algérien continuera à en jouir, et que l’Armée Nationale Populaire demeurera le garant de cet acquis si cher, grâce auquel notre pays a retrouvé sa notoriété.
Ce peuple qui a mis en échec le terrorisme et déjoué ses desseins et visés, est celui là même qui est appelé, aujourd’hui, de savoir comment se comporter face à la situation que traversent son pays et son peuple, et comment s’ériger en rempart contre tout ce qui pourrait exposer l’Algérie à des menaces aux retombées imprévisibles ».

« Au moment où j’évoque devant vous ces prestigieuses gloires historiques, mes pensées vont, en toute fierté, à l’ensemble des personnels de l’Armée Nationale Populaire qui méritent, aujourd’hui, d’être qualifiés dignement d’Enfants de Novembre, qu’ils soient mobilisés avec vigilance dans les classes de formation, d’enseignement et d’apprentissage, en quête de savoir et de connaissance, ou sur le terrain, dans les plaines et les montagnes et le long de nos frontières nationales. En effet, les éléments de l’Armée Nationale Populaire, toutes catégories confondues, ont fait montre d’un haut degré de conscience quant à l’impératif de réunir tous les facteurs de force en termes de formation, d’enseignement, de préparation et de professionnalisme sur le terrain, et ce, outre l’emploi judicieux voire optimal des équipements et des matériels modernes en dotation. Œuvrer à réunir tous ces facteurs constitue, à la fois, un engagement pour la préservation de l’intégrité territoriale de notre chère Algérie. Tout cela dénote clairement l’importance majeure accordée à l’accomplissement des nobles missions assignées dans le but de préserver la sécurité de notre patrie et sauvegarder son indépendance, sa souveraineté et sa stabilité.
Telle est notre Armée et tel est notre espoir quant à la concrétisation par nos Forces Armées de leurs ambitions légitimes, à la lumière des orientations de Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef Suprême des Forces Armées, Ministre de la Défense Nationale. Des ambitions qui visent à pérenniser et entretenir la flamme voire l’esprit de la glorieuse Révolution de Novembre avec tout ce qu’elle recèle comme idéaux et valeurs nobles qui enflamment nos cœurs et nos esprits, et qui font notre fierté et nous donnent l’espoir en l’avenir tant que le peuple Algérien est capable de donner une jeunesse comme vous et comme tous les éléments de l’Armée Nationale Populaire, digne héritière de l’Armée de Libération Nationale. Des hommes qui connaissent parfaitement les ennemis de leur peuple et leur patrie, qui sont parfaitement conscients de leurs desseins macabres et de leurs portées, et qui sauront, sans doute, préserver leur histoire nationale et valoriser leur Révolution et ses artisans ».

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici