Le coordinateur de l’instance dirigeante du FLN, Moad Bouchareb , s’est engagé à annoncer la date du congrès extraordinaire du parti, au plus tard aujourd’hui. « La date du congrès sera annoncée après une semaine ou dix jours au plus tard», avait-il déclaré à la presse le 12 janvier.
Contacté par Actu-fil.com , ce lundi 21 janvier, le chef de cabinet du parti , Nadir Boulgroune, affirme « qu’aucune date n’est encore fixée pour la tenue du congrès ». « L’instance dirigeante du FLN à tracé depuis sa création deux priorités : le renouvellement partiel du sénat et le congrès extraordinaire. Mais avec la convocation du corps électoral par le président de la république, le FLN a décidé de placer les élections d’avril comme la priorité des priorités», poursuit notre source.

Le congrès sera-t-il tenu après les présidentielles ? Tout porte à le croire, si on prend en considération les explications fournies par Nadir Boulgroune. « La tenue du congrès nécessite du temps. Or , le parti compte mobiliser ses hommes et ses moyens pour la campagne électorale du fait que nous sommes la première formation politique en Algérie, et parce que nous soutenons la candidature du président Abdelaziz Bouteflika », affirme le chef de cabinet.

Pour notre interlocuteur, il est très difficile d’être sur tous les fronts « on ne peut organiser un congrès dans les 20 prochains jours. Par contre, nous comptons mobiliser notre base pour ce rendez-vous à l’occasion de la campagne électoral pour les présidentielles ».

L’engagement pris samedi dernier par Bouchareb avait surpris plusieurs cadre du FLN, conscients de la complexité de la mission. De son coté Abderrahmane Belayat , l’ancien coordinateur du bureau politique du FLN, avait déclaré à Actu-fil.com que le congrès du FLN échouera si la direction du parti décide de l’organiser avant les présidentielles.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici