La tension était palpable sur le plateau de « Touche pas à mon poste », Benjamin Castaldi ne pouvait plus contenir sa colère et s’en est pris à un invité. Mais que s’est-il passé ? On fait le point pour vous. 

L’atmosphère était explosive cette semaine sur le plateau de Touche pas à mon poste. En effet, lors de son passage dans le talk-show télévisé, Benjamin Castaldi ne pouvait plus contenir sa colère et est sorti de ses gonds, en direct sur C8. On vous dit tout !

Quand Benjamin Castaldi explose de colère sur C8…

Cette semaine a été marquée par une hausse des cas de Coronavirus en France. Mais un autre sujet d’actualité a fait fureur sur le plateau de TPMP. Baba avait pour invité du jour une mère de famille, dont le fils, Yuriy, s’est fait abattre violemment par un groupe de jeunes. La vidéo montrant l’agression est vite devenue virale sur les réseaux sociaux.

En quelques heures, les stars ont réagi et ont fait part de leur soutien envers le jeune adolescent. Ce dernier, toujours à l’hôpital vient d’être opéré des yeux. Scandalisé par les circonstances, Benjamin Castaldi a lui aussi réagi cash. Mais il ne s’attendait sans doute pas à ce qu’un invité du plateau le conteste d’une manière aussi inattendue…

L’invité en question n’est autre qu’un représentant de la CGT. Ce dernier ignore qu’il est sur le point de créer une énorme échauffourée. Interrogé au sujet de l’affaire Yuriy, il a approuvé les déclarations de Libération. Dans une publication parue mercredi dernier, le journal relate certains détails concernant l’affaire. En effet, l’attention des médias et des lecteurs est centrée sur la mère de famille.

Suspectée de réaliser un travail caché, celle-ci devrait comparaître devant la justice. Mais le moment n’est-il pas mal choisi pour évoquer le sujet ? Le débat est ouvert. Quoi qu’il en soit, Benjamin Castaldi a une opinion bien tranchée qui ne laisse planer aucun doute. Connu pour ne jamais être neutre, l’acolyte de Cyril Hanouna a une nouvelle fois partagé ses ressentis, sans mâcher ses mots.

Benjamin Castaldi/Benjamin Amar : le clash

«  Il y a un adolescent qui s’est fait agresser et on vient nous expliquer, au même moment, un truc qui en effet est très grave. Je trouve cela indécent, votre publicité m’indigne au plus haut point » a-t-il expliqué. Des paroles claires et directes destinées à Benjamin Amar. Ce dernier en prend pour son grade malgré lui, alors qu’il n’a rien à voir avec la publication de cette deuxième affaire.

Noir de colère, l’animateur de Secret Story s’est dressé en tant que représentant de la mère de Yuriy. Il a alors affirmé qu’un jour ou l’autre, la mère de famille devra répondre de ses actes, mais ce n’est pas demain la veille. Visiblement, cette publication de Libération a mis l’huile au feu… Notons que neuf adolescents vont être auditionnés au sujet de cette affaire sensible, qui, espérons-le, aura une issue heureuse.