Me Salah Dabouz a été arrêté, ce dimanche 7 avril, par la police suite « à un mandat d’arrêt émis par le procureur général de Ghardaia », rapporte El Watan qui cite des sources concordantes.

Le militant des droits de l’homme assure en tant qu’avocat la défense de Kamel Eddine Fekhar et Aouf Brahim, arrêtés récemment à Ghardaïa, selon la même source.

« On ignore les chefs d’incubation. Toute ma solidarité avec l’avocat en ces moments de lutte pour la libération de tout un peuple d’un pouvoir mafieux », écrit Atmane Mazouz, député du RCD sur sa page Facebook.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici