A l’issu de l’accord conclu avec Laeticia Hallyday sur l’affaire lié à l’héritage de son père, Laura Smet a dévoilé des révélations choquantes qui laissent sans voix sur la tragique disparition du rocker français. Confidences sur la maladie qui avait fait souffrir Johnny Hallyday. 

Hier, mercredi 15 juillet, Laura Smet évoque au cours d’une entrevue menée par l’équipe de la chaîne radio RTL, des propos glaçants sur les circonstances de la mort de son père et où l’actrice s’en prend particulièrement à Laeticia Hallyday.

Des paroles dures qui proviennent directement du coeur

C’est avec toute fermeté que Laura Smet déclare: « Il n’y aura jamais de paix possible ». En dépit du consensus qui avait été conclu avec la jeune maman de Jade et Joy, Laura Smet conserve davantage de rancune à l’égard de sa belle-mère. La relation tendue entre les deux actrices est loin de s’apaiser. En effet, la fille de Nathalie Baye ne pardonnera sans doute jamais à Laeticia le fait de lui avoir empêché de rendre visite à Johnny Hallyday les jours précédant sa mort. Des sentiments de douleurs et d’exaspérations que la jeune femme a absolument tenu à faire ressortir au cours de son interview. C’est pleine d’assurance que Laura Smet a exprimé ces propos durs qui pèsent sur la ravissante actrice depuis la mort de son père, emporté par un cancer en Décembre 2017.

C’est le coeur lourd que Laura Smet revient sur le cancer qui a entraîné la mort de son papa

Au cours de ses visites discrètes à son père les mois précédant le décès de Johnny Hallyday, Laura Smet avait entretenu des discussions privilégiées avec celui-ci. Comme en témoigne ses propos: « J’ai toujours eu un dialogue très ouvert avec mon père. Il y a des choses qu’on ne se disait pas, par pudeur. C’était quelqu’un de très pudique, de très réservé sur certaines choses ». La réalisatrice a également tenu à ajouter à l’issu du procès : « Je sais que mon père aurait sans doute aimé que ça se passe mieux. C’était quelqu’un d’aimant, un père qui aimait ses quatre enfants pareil ». Quoi qu’il en soit, l’affirmation qui retiendra l’attention à l’issu de son interview sera celle où elle évoque que: « Ce que je sais, c’est qu’on parle d’une évasion fiscale. Je ne vais pas mentir là-dessus, tout le monde le sait maintenant… Et que mon père a été très très mal conseillé à la fin de sa vie. Et que… les cancers, on se les fabrique. » Une phrase troublante que Laura Smet assume entièrement: « Je préfère être cash là-dessus et je ne reviendrai pas sur ma position. Je n’ai pas honte de le dire ».  Des révélations fracassantes qui risquent d’attiser le mécontentement de Laeticia Hallyday.