l’Alliance Adala- Ennahda-Bina qui compte 15 députés se retire des activités de l’Assemblée populaire nationale APN . Dans un communiqué signé par son groupe parlementaire à l’APN, publié ce lundi 11 mars, les trois partis islamistes affirment « se retirer des activités parlementaires ». Il est  important de signaler qu’il ne s’agit pas d’une démission mais d’un simple boycott des plénières et activités des différentes commissions permanentes.

Par ailleurs, le groupe parlementaire a réitéré son soutien au mouvement populaire contre le cinquième mandat du président Boutelfika.

Aucune description de photo disponible.

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici