Avant qu’il ne devienne une figure emblématique du 7ème art, Kev Adams a entamé de nombreux castings. En 2006 entre autres, il a participé à un jeu culte, animé par Jean-Luc Reichmann sur TF1. Le point sur le passé du jeune comédien.  

A seulement quatorze ans, Kev Adams a entamé ses débuts à la télévision, alors qu’il était sélectionné dans le cadre du casting de la célèbre émission télévisée « Attention à la marche« , animée par le mari de Nathalie Lecoultre au cours de l’année 2006. A l’époque, il avait déjà brillé sur le plateau du jeu avec son humour singulier, qui fait tout le charme du comédien. 

Un parcours hors pair

Il a fallu au jeune humoriste de passer par plusieurs étapes avant de devenir le fameux comédien qu’il est aujourd’hui. En effet, Kevin Smadja était à l’époque un adolescent comme tous les autres. Après de nombreux exploits dans le monde de l’audiovisuel, la figure emblématique de la série « Soda » diffusée sur M6, est parvenue à grimper les échelons jusqu’à tourner dans des longs-métrages comme Les Nouvelles Aventures d’Aladin. Depuis le lundi 24 Août 2020, TF1 a diffusé « Les Profs 2 » tandis que La Six a misé sur « Alad’2« , deux comédies de taille dans lesquels le comédien joue dans la peau du personnage principal. Néanmoins, c’est dans « Attention à la marche » que le public a eu l’occasion de faire pour la première fois, connaissance avec Kev Adams.

Un passage marquant dans « Attention à la marche« 

A 14 ans, en 2006, Kev Adams avait figuré parmi les nombreux candidats à passer le casting du jeu télévisé mythique de TF1 « Attention à la marche« , dans le cadre d’un numéro exclusivement consacré à la jeunesse. Derrière ses cheveux bouclés et ses symboliques tâches de rousseur, l’adolescent avait marqué l’esprit par sa confiance en lui et son assurance devant l’écran. Et en prime, son sens de l’humour hors pair a rapidement suscité l’attachement de Jean-Luc Reichmann. Il avait même déjà confié à l’époque son ambition de devenir une célébrité de la télévision, ce qui lui a motivé à venir sur le plateau de l’émission. Le producteur et scénariste français avait même multiplié durant cette période de son adolescence les casting pour divers programmes de télévision, les campagnes publicitaires, et même des casting pour figurer dans des réalisations cinématographiques. Mais c’est sa participation à l’émission aujourd’hui substitué par « les 12 Coups de Midi » qui a contribué à sa propulsion dans sa carrière actuelle. 

Kev Adams : à la tête d’un comedy club

Kev Adams compte poursuivre davantage sa voie toute tracée dans le domaine du 7ème art. En effet, il prévoit de nombreux projets inédits pour les années qui vont venir. De quoi surcharger son planning quotidien, qui se retrouve bousculé entre le cinéma et la télévision. Notons que l’humoriste parisien a inauguré son Comedy Club au coeur de la capitale française, et qui accueille aujourd’hui les futurs stars de demain.