Dernièrement, le plateau étant dépourvu de journalistes, Julien Courbet a pris son courage à deux mains et s’est lancé dans une présentation improvisée du JT en direct sur RTL. 

Grosse pression pour Julien Courbet qui a récemment dû mettre en pratique ses talents d’improvisateur pour présenter le flash info en direct sur RTL, et ce, car il n’y avait pas de journaliste sur le plateau. Le point à travers cet article. 

Une surprise de taille pour Julien Cohen

La rentrée fut assez éprouvante pour Julien Courbet cette semaine avec son show matinal « Ca peut vous arriver » diffusé sur RTL. En effet, en début de semaine, il a été contraint de présenter le flash info à l’improviste étant donné qu’aucun journaliste n’était présent sur le plateau. Une situation qui n’a pas pour autant déstabilisé l’animateur radio. Ce dernier avait même réagi en évoquant qu’il n’avait pas imaginé que les licenciements post-covid-19 allaient impliquer la rédaction entière. Dans ce cadre, alors que le lancement du jingle avait quelque peu raté, le journaliste de 55 ans avait repris l’antenne à 10h pour la séquence flash infos en lançant timidement aux auditeurs de les retrouver dans quelques instants suite à des soucis techniques avant de promettre à ces derniers d’envoyer l’heure et de voir si tout fonctionne bien. Dans le cas contraire, il réaliserait lui même le jingle, habitué à travailler à l’ancienne lance-t-il sur une note d’humour. 

Une improvisation qui a dû bien amusé l’audience…

Alors que le jingle n’avait pas encore fini de retentir, Julien Courbet déclare qu’il n’avait aucun renseignement concernant le journaliste qui était supposé s’occuper du JT, en demandant à celui-ci de bien vouloir se manifester après un timide Bonjour… Mais malheureusement pour lui, personne n’avait répondu. Il poursuit alors en annonçant qu’il allait donc présenter les nouvelles du jour lui-même. Il commence par relater le score final du match qui a opposé PSG à Bayern en finissant sa phrase par « ça craint« . De quoi faire rire sur le plateau. Il enchaîne par la météo en annonçant simplement qu’il allait faire froid dans certaines régions tandis qu’il fera chaud dans d’autres, en terminant à nouveau par «  »ça craint« , avant de faire semblant de remercier « Jean-Pierre Plichon« , en lui complimentant pour ses nouvelles et en soulignant donc son retour pour 11h. L’animateur radio finit par se demander si ses collègues étaient au courant que la rentrée c’était bien ce jour là. Un collaborateur sur place lui avait donc confirmer que non, car le plateau était bien vide. Une séquence qui a dû bien divertir les auditeurs.