Ali Ghediri a estimé, ce lundi 18 février, que la « journée du Chahid, avec sa signification historique et symbolique, nous fait prendre conscience des sacrifices du passé pour mieux envisager notre rôle dans l’avenir ». Le général-major à la retraite et candidat à la candidature dit avoir conscience des « défis tout aussi importants que (que ceux que) nos combattants du 1er Novembre ont eu à relever ».

« Ceci est notre chance pour pouvoir agir dans le sens d’une nouvelle « indépendance » qui mettra en place les bases d’une deuxième république, en rupture complète avec l’ordre établi. Elle sera basée sur les principes révolutionnaires pour lesquels les martyrs de cette nation se sont sacrifiés », a-t-il écrit dans un message publié sur sa page Facebook.

« À cette occasion, je réitère mon appel à toutes les Algériennes et Algériens pour qu’ils me rejoignent dans cette lutte. Poursuivons la mission de nos martyrs pour une Algérie fière de son histoire et tournée vers son avenir », a-t-il conclu.

 

S'il vous plaît entrer votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici