C’est le cœur lourd que Jean-Pierre Pernaut se voit dans l’obligation de céder sa place à un autre sur TF1.

Le célèbre présentateur du Journal Télévisé de 13 heures sur TF1, Jean-Pierre Pernaut s’est vu dans l’obligation de quitter son poste. Désormais, c’est son joker Jacques Legros qui prendra le relais. Suite à son état de santé fragile, l’époux de Nathalie Marquay n’a pas eu d’autre choix que d’abandonner son rôle télévisé auprès de la chaîne privée. Une décision difficile mais nécessaire dans ce contexte particulier où le coronavirus ne cesse de faire des ravages, notamment auprès des sujets les plus vulnérables.

Mieux vaut prévenir que guérir

En raison de ses antécédents médicaux liés au cancer de la prostate, il a été plus sage pour Jean-Pierre Pernaut de tirer sa révérence sur le plateau. En dépit du fait que physiquement, le journaliste semble être en pleine forme, il a préféré faire le choix de la prudence. Une décision confirmée par sa femme lors de sa participation à l’émission « TPMP » et qui s’est soldée par l’émission d’un congé forcé du côté de la production de la chaîne.

Retour au télétravail pour Jean-Pierre Pernaut

Malgré cette décision, TF1 a tout de même tenu à mettre en place un mini-studio, au sein de l’habitation de Jean-Pierre Pernaut, pour qu’il puisse continuer à faire une présentation? en co-partenariat avec Jacques Legros. De quoi donner au père de Tom le privilège de poursuivre ses légendaires cris de gueule. Un contexte qui ne pose aucun problème au mari de Nathalie Marquay qui se dit être habitué à rester chez lui depuis le confinement, et depuis son opération de la prostate l’année dernière, qui l’a contraint à rester cloîtrer à la maison. Une expérience éprouvante durant laquelle Jean-Pierre Pernaut était obligé de rester au canapé sans pouvoir marcher, pendant un mois et demi. Quoi qu’il en soit, les fans du présentateur lui souhaitent un rétablissement rapide et surtout un état de santé, loin de toutes traces du Coronavirus, qui risquerait de lui être fatal.