Le célèbre humoriste Jean-Marie Bigard s’est récemment confié, le coeur ouvert, et les larmes aux yeux, concernant l’épreuve la plus difficile qu’il ait dû surmonter dans sa vie. 

Dimanche dernier, Jean-Marie Bigard a fait des confidences bouleversantes concernant sa vie, dans le cadre de l’émission phare de TF1, présentée par Harry Roselmack: « Sept à huit ». L’occasion pour l’humoriste de revenir sur l’épreuve douloureuse liée au décès de ses parents, alors qu’il était encore tout jeune.

Un brillant humoriste et un papa comblé

Jean-Marie Bigard est un grand rêveur aux multiples ambitions. Après avoir diverti des milliers de téléspectateurs dans les plus grandes salles de théâtre de France, l’humoriste soixantenaire projette de participer dans la course à la prochaine présidentielle. Si cette décision a initialement été prise comme une blague par les fans, le comédien semble bien motivé à décrocher les 500 parrainages de maires, dans le but d’être qualifié de candidat officiel.

A ce titre, le principal concerné avait révélé que plusieurs maires avaient déjà pris contact avec lui, et ont fait part de leur accord. De quoi exciter le fils de Marcel Bigard, qui est déterminé à obtenir davantage de signatures avant les autres concurrents. Par ailleurs, dans la mesure où il n’obtiendrait pas l’intégralité des signatures requises, le père de famille peut être heureux car il représente déjà le futur président idéal, aux yeux de Bella, sa fille. Une complicité singulière entre le père et sa fille, à laquelle Jean-Marie Bigard avait souligné à quel point avoir des enfants représentait le plus beau cadeau du monde. 

Des révélations qui font fondre le coeur

Cette fierté que sa fille ressent pour lui, Jean-Marie Bigard aurait bien aimé la vivre avec ses parents, lorsqu’ils étaient encore en vie. Après avoir grandi au côté de ces derniers qui ont été de gros travailleurs, l’humoriste n’avait plus eu l’occasion de revoir sa maman, alors qu’il était seulement âgée de 20 ans. Cette-dernière avait succombé des suites d’un cancer

L’artiste se remémore cette femme battante qui lui a permis de voir le jour en indiquant qu’elle ne s’habillait que de « robes ridicules, des rideaux« . Un an après, le père du réalisateur part à son tour, victime d’un meurtre. Deux terribles disparitions qui ont laissé un vide insoutenable pour le mari de la comédienne de 37 ans, ‎Lola Marois (qui a participé à Plus belle la vie en 2017). En effet, le millionnaire aurait bien aimé couvrir ses parents de cadeaux, pour leur faire part de toute sa reconnaissance quant aux efforts entrepris par ces-derniers, sans qui il n’aurait pas été ce qu’il est aujourd’hui. Tout autant de révélations bouleversantes que l’interviewé a évoqué, les larmes aux yeux. Une période éprouvante ineffaçable.